Voilà pourquoi le backpacking devrait être considéré comme un sport

Voilà pourquoi le backpacking devrait être considéré comme un sport

Qu’est-ce qui fait d’un sport un sport ? Est-ce le sens du partage et l’esprit d’équipe, l’adrénaline qui court dans nos veines, le déplacement de soi ? Si vous voulez notre avis, ça ressemble étrangement au backpacking tout ça.

Même si la marche à pied n’est peut-être pas encore une des épreuves phares des Jeux Olympiques, voici 10 raisons pour lesquelles le backpacking devrait au moins être considéré comme un sport légitime. Après tout, si le « repassage extrême » (oui, vraiment) peut figurer sur la liste des sports reconnus officiellement, pourquoi pas le backpacking ?

Alors, attrapez votre sac à dos, c’est parti !

 1. Le backpacking est essentiellement de l’haltérophilie

Dans un monde idéal, votre sac à dos ne devrait pas peser plus de 20% du poids total de votre corps. Cela dit, il serait vraiment dommage de ne pas emmener vos baskets, vos chaussures de marche, vos escarpins, vos bottines en daim et vos tongs, juste au cas où. C’est là que la randonnée peut s’apparenter à l’haltérophilie : vous échangez simplement les poids traditionnels avec un gros bazar à poches ! Et même si, certains jours, vous ne souhaiterez rien de plus qu’un sac à dos avec option téléportation (qui n’a pas encore été inventé, mais que font les scientifiques !), il est possible, qu’après deux ou trois voyages, plus personne ne doute de votre force surhumaine.

voyager avec un sac a dos est un sport - sac a dos lourd

 2. Les pays visités sont vos trophées

Qui a besoin d’une rangée de trophées prenant la poussière sur la cheminée, quand on a visité plus de pays que Christophe Colomb ?  En ce qui concerne le backpacking, ce sont vos pays qui comptent. Du Pérou au Portugal en passant par la Thaïlande et la Tanzanie, plus les destinations s’accumulent, plus le sentiment de réussite grandit. Après tout, à quoi sert un trophée en or si vous n’allez pas l’échanger contre un billet d’avion pour la prochaine destination ? Personnellement, on préfère les souvenirs aux babioles, alors que la compétition commence !

backpacking sport -drapeaux du monde

 3. Vos compagnons de voyage font les meilleurs coéquipiers

Qui dit sport dit esprit d’équipe et si vous êtes à la recherche de cohésion, de soutien et de partage, le backpacking est fait pour vous (et plus précisément les auberges de jeunesse). Le voyage rassemble des gens de tous les horizons et c’est dans les couloirs de votre auberge de jeunesse que vous vous sentirez appartenir à quelque chose de plus grand, à un tout. Vos coéquipiers auront les même objectifs et le sens du partage et de l’amitié. Une équipe de routards est unie dans le seul but de découvrir de plus de choses possibles et vous trouverez toujours quelqu’un pour vous aider en cas de besoin ! La dream team, vous pouvez en être sûr ! Alors c’est où qu’on signe ?

backpacking sport - equipe de sportifs qui dansent

 

 4. Les réveils aux aurores sont la spécialité du voyageur

Réserver le bus de 4h du matin parce qu’il coûte 10 € de moins que celui de 6h15 semble toujours être une bonne idée après deux bières de trop. Heureusement, se réveiller avec le chant du coq est la clé du succès et une des habitudes les plus communes chez les athlètes de haut niveau et en tant que voyageur aguerri, on peut vous promettre que vous en ferez une habitude. La prochaine fois que vous serez tenté d’appuyer sur le bouton snooze de votre réveil, posez-vous la question : « Est-ce que Mohammed Ali s’est plaint lorsqu’il a dû se réveiller pour un entrainement matinal ? Probablement. Mais est-il quand même sorti du lit ? Oui. Eh oui, l’avenir appartient à celui qui se lève tôt, les amis !

backpacking sport - réveil

5. Voyager met votre endurance à l’épreuve

Si vous pensez que rester assis dans un bus étroit pendant 16 heures d’affilée n’est pas un test d’endurance des plus sévères, vous devriez essayer. Sans oubliez que le bus en question n’a ni toilettes, ni Wi-Fi, ni climatisation. Croyez-nous, vous devriez recevoir la légion d’honneur pour être arrivé vivant à bon port (et sans avoir tué votre voisin qui ronfle). Comme pour les vrais athlètes, les routards voient leur endurance mise à l’épreuve au quotidien (comme par exemple en se rendant à des endroits accessibles, aussi bien au niveau géographique qu’au niveau pécunier, qu’en bus). Alors asseyez-vous bien confortablement, téléchargez une application de méditation et priez pour que votre voisin ne soit pas malade en transport en commun.

backpacking sport - satisfaction

6. Vos supporters vous soutiennent contre vents et marées

Derrière chaque grande équipe sportive se cache une grande équipe de supporters. Un voyage à l’autre bout du monde vous permet de voir qui sont vos pom pom girls personnelles mais si on est plus sur un petit texto de Maman disant « Tu me manques. Continue d’explorer. Je t’aime poussin. » que des figures acrobatiques et des minishorts à paillettes.

Lorsque les conditions sont difficiles et que le moral baisse, nous, les routards, avons besoin d’encouragement et de soutien autant que les plus grands athlètes. Les fêtes de départ et les embrassades chaleureuses du retour sont le ciment de l’esprit du voyageur. Après tout, la tâche est difficile, mais il faut rendre les fans fiers.

backpacking sport - crazy cheerleader

7. Vous battrez votre record de vitesse

Si certaines personnes peuvent courir un 100 mètres en moins de 10 secondes (Usain Bolt, vous dites ?), d’autres peuvent préparer un sac à dos en moins de 10 minutes (bien sûr que c’est tout aussi dur !). Battre son record personnel est l’objectif principal de tout grand sportif, et quand il s’agit de faire son sac en un minimum de temps, lorsqu’on est en voyage, ce n’est pas la pratique qui manque. Le grand débat étant de savoir si on plie ou on roule les vêtements pour maximiser au plus l’espace de rangement dans les plus brefs délais. A vos marques… Prêts… Partez !

backpacking sport - Mickey packing fast

8. Faire du sport devient amusant

Les activités comme la randonnée en montagne ou la plongée sous-marine sont très sous-estimées en ce qui concerne brûler des calories. Même le nombre de pas apparaissant sur votre Fitbit après une journée d’exploration et de shopping peut vous laisser stupéfait. Comme pour tous les sports, quand vous faites du backpacking, vous serez tellement concentré sur ce que vous faites et ce qui vous entoure que muscler votre corps ne devient qu’un bonus. Bien sûr, vous pouvez toujours courir pendant une heure sur un tapis roulant, tel un hamster dans sa roue, mais nous, les routards, recherchons quelque chose d’un peu plus excitant. Eh oui, voyager dans le monde entier boost votre taux d’adrénaline et brule vos calories, qui l’aurait cru ?!

backpacking sport - fitness

9. La randonnée met votre esprit à l’épreuve

Le sport fait travailler le corps mais aussi l’esprit. Le backpacking implique entre autres de planifier avec minutie les meilleurs itinéraires de randonnée, de faire les calculs nécessaires pour survivre avec moins de 5 € par jour et de chorégraphier avec exactitude vos projets quotidiens pour maximiser vos heures au soleil. C’est presque effrayant comme la planification stratégique contribue au succès d’une bonne équipe sportive. Que ce soit pour le basketball, l’athlétisme ou le voyage en solo, la concentration et l’organisation sont les clés de la réussite.

backpacking sport - mind

10. Vous pouvez revenir sur votre performance pour vous améliorer

Honnêtement, rien ne vaut de passer des soirées à revoir vos vidéos de voyage préférées ou de regarder avec votre famille (plus ou moins avec leur consentement) un bon vieux diaporama de vos 2000 meilleures photos de voyage. Comme pour tout grand athlète, il est important de revenir sur sa performance, d’analyser les points positifs et négatifs afin de s’améliorer et de s’approcher de plus en plus de l’excellence. De nombreuses équipes reverront leurs matchs dans le vestiaire à la sortie du terrain. La seule différence, c’est que vous pouvez revoir votre performance dans le confort de votre canapé avec vos plus grands fans à vos côtés. Alors, prêts pour un brainstorming ?

backpack sport - homme satisfait

 

Y a-t-il d’autres raisons pour lesquelles le backpacking devrait être considéré comme un véritable sport ? La balle est dans votre camp maintenant, alors lancez-vous et devenez le meilleur des routards !

 

A propos de l’auteur :

Jen Gale voyage actuellement en Inde et au Népal. Vous pouvez suivre son parcours sur Instagram. Attendez-vous à des critiques de currys, un panel de vêtements colorés et une quantité astronomique de sublimes photos.

 

Share The World!
INSTAGRAM
EMAIL
Facebook
Facebook
GOOGLE
GOOGLE
/blog/voyager-avec-un-sac-a-dos-est-un-sport/?lang=fr
Youtube

À propos de l'auteur(e)

Jen Gale

Inspirez-vous

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs marqué d'un * sont obligatoires. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les applications mobiles d'Hostelworld

Réservez facilement grâce à la nouvelle application mobile Hostelworld.

Download on App Store Download on Play Store

Cherchez et réservez plus de 33 000 propriétés dans plus de 170 pays, où que vous soyez.