Road-trip : visiter la Corse en 10 jours top chrono

Road-trip : visiter la Corse en 10 jours top chrono

Surnommée l’île de Beauté – à juste titre – la Corse est réputée pour ses paysages grandioses, ses plages paradisiaques, son empereur, ses sangliers, et la susceptibilité de ses habitants. On vous rassure : tout est vrai, sauf ce dernier point, inventé par des jaloux. En effet, la Corse a tout pour plaire, que vous soyez randonneurs invétérés, aficionados de la bronzette, rats de musée ou fêtards chevronnés, il y a quelque chose pour chacun. Alors réservez votre billet d’avion, mettez la crème solaire dans la valise, et préparez-vous à tomber amoureux de cette île exceptionnelle comme tant d’autres l’ont fait avant vous. Suivez-moi à la découverte de la Corse, mon île natale et accessoirement la plus belle du monde, pour découvrir les meilleurs endroits à visiter en Corse : un guide garanti sans saucisson d’âne.

 

Ajaccio

L’étape numéro un d’une visite en règle d’Ajaccio est probablement la Maison Napoléon : ce musée, situé dans le quartier de la vieille ville, est également la maison dans laquelle est né et a grandi Napoléon Bonaparte. Le quartier de la vieille ville est également parfait pour vous imprégner de l’atmosphère d’un Ajaccio authentique, et se balader dans ses ruelles dans la chaleur de l’été est une expérience hors du temps. En plus, la rue Roi de Rome et ses rues adjacentes sont, le soir venu, l’endroit idéal pour se poser en terrasse d’un bar pour déguster les excellents vins locaux.

Si vous séjournez à Ajaccio pendant le week-end, n’hésitez surtout pas à vous lever de bonne heure le dimanche : le marché de la place Foch (place des palmiers pour les intimes) est l’initiation rêvée à la nourriture locale. Fromages, charcuterie, etc., tout y est. Si la perspective de goûter du fromage qui pue de bon matin vous retourne l’estomac, rabattez-vous sur les canistrelli (des biscuits au vin blanc) ou encore sur des finuchjetti (des biscuits secs, en forme de 8, parfumés à l’anis), une spécialité ajaccienne.

Pour les amateurs d’art et d’Histoire, le musée Fesch, dans la rue du même nom, vous ouvre ses portes. Ce musée possède une remarquable collection de primitifs italiens, ainsi que quelques tableaux de maîtres, dont Titien et Botticelli. Pour les grands fans de l’empereur au bicorne, une salle est aussi dédiée à Napoléon et sa famille.

Si votre priorité est avant tout de revenir avec un bronzage spectaculaire, pas de soucis ! Les plages aux alentours d’Ajaccio sont plus qu’agréables : aventurez-vous sur la route des Sanguinaires, toute une série de plages au sable fin et aux eaux limpides vous y attendent. Vous pourrez même y terminer la journée dans une paillotte, à déguster un poisson grillé, les pieds (presque) dans l’eau. Les plages de la route des Sanguinaires sont aussi très pratiques si vous avez des enfants : la mer y est peu profonde, et le Golfe d’Ajaccio est très calme, le plus souvent sans vagues ni courants. En fin de journée, continuez jusqu’au bout de la route, aux Îles Sanguinaires. Une balade jusqu’au sommet de l’île principale vous donnera l’occasion d’admirer le coucher de soleil, splendide, au pied d’une tour génoise. Le spectacle vaut le détour, et il s’agit sans aucun doute d’une des meilleures choses à visiter en Corse.

Si vous décidez de visiter la Corse en début d’été, vous aurez peut-être la chance de pouvoir assister au festival Jazz in Aiacciu, qui invite chaque année des pointures du jazz et du blues dans un cadre exceptionnel : le Lazaret, un lieu chargé d’histoire qui est également un musée tout le restant de l’année.

Ajaccio et ses alentours recèlent d’une multitude d’endroits à visiter : Capo di Feno, une plage isolée où il est possible de faire du surf et où des soirées sont organisées chaque été, A Cupulatta, un sanctuaire de tortues, ou bien le sentier des crêtes, sur les hauteurs de la ville, etc. Mais il est temps de quitter la cité impériale : nous avons un train à prendre…

 

Corte

Le meilleur moyen de monter à Corte quand on veut admirer pleinement le paysage – et que l’on n’est pas pressé – est de prendre la ligne de train qui relie Ajaccio à Bastia. La Micheline (c’est son nom) s’arrêtera également à la gare de Vizzavona, au cœur de la forêt du même nom. Il s’agit là, selon moi, d’une des choses incontournable à faire pour les amoureux de la nature qui visitent la Corse, ou tout simplement pour les voyageurs en surchauffe qui veulent faire un break avec les températures caniculaires que l’on trouve sur le littoral : en effet, vous perdrez une dizaine de degrés en vous réfugiant dans les montagnes.

Visiter la Corse - Corte @beaute_corse

Corte @beaute_corse

N’oubliez pas les maillots de bain quand vous irez vous aventurer dans la forêt de Vizzavona. Vous pourrez ainsi vous baigner dans les rivières et faire bronzette sur les rochers. Le chemin de la Cascade des Anglais est particulièrement réputé et adapté à tous les niveaux, mais pour les randonneurs chevronnés, beaucoup d’autres marches sont possibles dans la région. Il est notamment possible d’y rejoindre le GR 20, ce sentier de grande randonnée qui traverse toute l’île.

Si vous choisissez de continuer jusqu’à la gare de Corte en vous disant que la visite d’une ville sera moins fatigante, vous avez tort. En effet, l’une des choses à absolument visiter à Corte pour se familiariser avec l’Histoire de l’île est sans aucun doute le Musée de la Corse, situé au cœur de la Citadelle de Corte, perchée sur un piton rocheux, et je n’exagère qu’un (tout petit) peu. Pour vous remettre de vos émotions, n’hésitez pas à goûter des falculelle, un dessert au brocciu typique de la ville. Corte est également une ville étudiante, donc il est également possible de sortir y faire la fête pendant la période scolaire.

Enfin, Corte est située à proximité des Gorges de la Restonica. Des randonnées sublimes y sont possibles, jusqu’au Lac de Melu (l’option la plus simple), ou jusqu’au Lac de Capitello (l’option sport). Toutes deux vous permettront de découvrir cette beauté naturelle et sauvage qui fait la réputation de la Corse, et les deux lacs font une récompense magnifique pour vos efforts au cours de l’ascension. Toutefois, si vous n’êtes pas certains de votre condition physique, ou encore si vous avez des enfants, renseignez-vous avant de vous lancer, et surtout, n’oubliez pas d’emporter bouteilles d’eau et casquettes, surtout pendant l’été (fin du message de santé publique).

 

Porto

Si transpirer dans les montagnes ne vous tente pas plus que ça, alors embarquez pour un petit road-trip le long de la mer ! La route d’Ajaccio jusqu’à Porto vous permettra de longer le littoral et de découvrir un spectacle sublime, qui se renouvelle à chaque tournant. Un effort est nécessaire pour se concentrer sur la route et éviter de partir dans le décor.

Cet itinéraire a aussi l’avantage de passer par les Calanques de Piana, une formation rocheuse rousse, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui surplombe la mer et offre des vues à couper le souffle. Les Calanques se trouvent tout en haut de ma liste des incontournables pour ceux qui souhaitent visiter la Corse.

Visiter la Corse - Porto @thibautdmr

Porto @thibautdmr

Enfin, une fois arrivés à Porto, vous aurez l’occasion de vous détendre sur sa plage, dans un cadre féerique, ou même de visiter la tour génoise carrée, qui abrite également un petit musée sur l’Histoire de la Corse. N’hésitez pas également à visiter les villages d’Ota ou d’Evisa en quête de bastelle : des chaussons fourrés aux oignons, aux blettes et/ou au brocciu, les délicieuses spécialités du cru.

Si vous êtes à la recherche d’aventures un peu plus aquatiques, louez un bateau à la Marine de Porto afin de visiter la réserve naturelle de la Scandola, au nord du Golfe de Porto. La réserve, classée (encore une fois) au patrimoine mondial de l’UNESCO, est (encore une fois) d’une beauté à tomber par terre, et encore plus agréable à admirer de la mer. De nombreuses espèces protégées, notamment des oiseaux, peuvent y être observées, donc n’hésitez pas à prendre des jumelles avec vous ! Par contre, oubliez la canne à pêche : la réserve de la Scandola est strictement réglementée, et même la plongée en bouteille y est interdite.

Visiter la Corse - Porto @gabrielecini

Soirée plongée à Porto @gabrielecini

 

Calvi

La prochaine étape de votre tour de Corse est Calvi ! Pour les plus fêtards, profitez-en pour faire concorder vos dates avec celles du festival Calvi on the Rocks, un rendez-vous incontournable pour tous les fans de musique électronique, le tout dans un cadre totalement exceptionnel ! La visite de la citadelle de Calvi vaut également le détour. N’hésitez pas à aller y déguster une glace à l’ombre, avant de repartir bronzer sur la grande plage du Golfe de Calvi.

Visiter la Corse - Calvi @sebastianoalessandroaiello

Les hauteurs de Calvi @sebastianoalessandroaiello

Continuez ensuite votre route le long du littoral pour rejoindre votre prochaine étape. D’ailleurs pourquoi ne pas faire une pause à la plage de Saleccia, l’une des plus belles de l’île ? Entre Calvi et Bastia, vous trouverez Saint-Florent, et son port tout à fait charmant, où se déroule chaque été le festival de Porto Latino. D’ailleurs, un autre festival se déroule à proximité de Saint-Florent ! En effet, le festival des Nuits de la Guitare de Patrimonio propose le défi suivant : accueillir des rockers invétérés (Deep Purple, Iggy Pop, et tellement d’autres…) à jouer dans un cadre magique, un théâtre de verdure ! De quoi vous en mettre plein les yeux et les oreilles avant de continuer votre chemin.

Visiter la Corse - Calvi @theoldshepherd

Explorer les rues de Calvi @theoldshepherd

Bastia et le Cap Corse

Vous voici arrivés au Nord ! Même si le choix en matière de plages est plus restreint à Bastia qu’ailleurs, la ville vaut le détour. Pour mieux vous en convaincre, commencez par la dégustation d’une glace de chez Raugi, probablement le meilleur glacier de Bastia. Continuez votre visite au Palais des Gouverneurs, qui abrite également le musée de Bastia, un bâtiment historique exceptionnel qui, là encore, vous donnera l’occasion d’en apprendre un peu plus sur l’histoire de la ville. En traversant Bastia, jetez un coup d’œil dans les boulangeries, à la recherche d’une part de fiadone, un dessert au brocciu.

Visiter la Corse - Batsia @pio.emma

Bastia @wander_with_emma

Ensuite, direction le Vieux Port, à mon avis le plus joli endroit de Bastia, pour vous poser en terrasse de l’un des restaurants et admirer ce cadre sublime. Je recommande chaudement les sushis du Karma si vous souhaitez vous faire plaisir : les sushis y sont à tomber par terre (n’hésitez pas à tester ceux au fromage corse et à a confiture de figue), les cocktails délicieux, et leur partenariat avec Raugi vous permettra de manger leurs glaces en dessert. Combo gagnant.

Il serait dommage de passer par Bastia sans visiter le Cap Corse, alors faites un saut au village d’Erbalunga, à une distance tout à fait raisonnable. Ce village en bord de mer est tout simplement adorable, un véritable oasis de calme pour ceux qui souhaitent se relaxer le temps d’un après-midi, le temps d’une baignade ou d’un pique-nique sur les galets. Un autre de mes favoris du Cap : la plage de Nonza, couverte de galets noirs, et nichée entre les falaises. Une paillotte la surplombe, afin d’admirer le spectacle en sirotant un petit verre de vin.

 

Visiter la Corse - Bastia @abzguy

Le vieux port de Bastia @abzguy

 

De Porto-Vecchio à Bonifacio

La route est longue de Bastia à Porto-Vecchio : si vous décidez de faire une pause, privilégiez l’étang d’Urbinu, à mi-chemin. Ce lieu paisible est également propice aux balades pour les plus motivés… Sinon, une petite cabane sur place vous offrira des fauteuils et des hamacs pour faire la sieste. Une expérience très agréable, au bord de l’eau. Dans ce véritable havre de paix, seuls les chants des oiseaux viendront troubler votre sommeil. Pensez toutefois à vous réveiller, Porto-Vecchio vous attend !

 

Visiter la Corse - Bonifacio @instajadinho

Bonifacio @francescadef

Porto-Vecchio est une destination privilégiée pour tous ceux qui choisissent de visiter la Corse pour prendre le soleil. En effet, si toutes les plages déjà mentionnées sont sublimes, les joyaux de l’île sont situés aux alentours de Porto-Vecchio. Pensez sable blanc et fin, eaux turquoises et limpides, le tout digne d’une brochure des Caraïbes… ça sonne pas trop mal, non ? Si ce programme vous tente, alors rendez-vous à Palombaggia, de l’avis général LA plus belle plage de l’île, ou bien à Santa Giulia, qui devrait logiquement être la première dauphine. Essayez de vous lever tôt pour sécuriser un périmètre de sable, ou bien partez à la recherche de plages plus petites et/ou moins fréquentées : elles sont de toutes façons toutes assez sublimes dans la région.

Au bout de votre route se trouve Bonifacio, la ville la plus au Sud de l’île, mais aussi le point le plus au Sud de la France métropolitaine. Cette ville perchée sur des falaises est très agréable à visiter, surtout si l’on aime les rues en pente. Goûtez absolument des aubergines à la bonifacienne, un délice, avant de vous embarquer dans une visite groupée en bateau. Cette visite vous fera découvrir les impressionnantes falaises de Bonifacio : vues de la mer, on découvre que les maisons de la vieille ville sont perchées sur le rebord des falaises, et semblent prêtes à tomber dans l’eau ! Vous passerez aussi sûrement par des grottes nichées dans la roche, et découvrirez la réserve naturelle des bouches de Bonifacio. D’ailleurs, une fois revenus sur la terre ferme, vous n’aurez qu’une envie : aller explorer la région, riche en belles promenades, pour admirer le spectacle du coucher de soleil, et apercevoir la Sardaigne, juste en face…

 

Vous voilà maintenant fin prêts, avec quelques idées d’activités en tête, que votre priorité soit de crapahuter dans les montagnes tel un bouquetin sauvage ou bien de parfaire un bronzage impeccable sur toutes les plages de l’île. Il ne s’agit là bien sûr que d’un maigre échantillon de l’infinité d’endroits incroyables à découvrir, mais nous savons qu’il aura su vous convaincre de visiter la Corse, le plus bel endroit de la Terre (on ne saurait trop le répéter).

Auberges de jeunesse à Ajaccio

Share The World!
INSTAGRAM
EMAIL
Facebook
Facebook
GOOGLE
GOOGLE
/blog/visiter-la-corse/?lang=fr
Youtube
Pinterest
Pinterest

À propos de l'auteur(e)

Claudia Merlo

Inspirez-vous

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs marqué d'un * sont obligatoires. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les applications mobiles d'Hostelworld

Réservez facilement grâce à la nouvelle application mobile Hostelworld.

Download on App Store Download on Play Store

Cherchez et réservez plus de 33 000 propriétés dans plus de 170 pays, où que vous soyez.