City-break : top des choses à faire à Budapest

City-break : top des choses à faire à Budapest

Visiter Budapest devrait être sur votre bucket list ! En effet, que vous soyez à la recherche de calme et tranquillité, de paysages à couper le souffle, de fantaisie et d’histoire ou encore d’expériences culinaires étonnantes, « la perle du Danube » est une ville merveilleuse combinant le chic et le dynamisme d’une capitale européenne à la tradition chaleureuse d’une ville d’Europe de l’Est, le tout à des prix défiant toute concurrence.

La capitale hongroise a été créée en 1873 de la fusion de Buda et de Pest, devenus les deux quartiers principaux de la ville, traversés tous deux par le Danube. Cette unification a laissé une population fière de son passé mais aussi désireuse de tourner la page sur sa lourde histoire et de regarder vers l’avenir pour montrer au reste du monde sa modernité nouvelle et son potentiel. Aussi elle est devenue la demeure de beaucoup d’artistes, d’érudits et d’une jeunesse très éclectique, qui transforment peu à peu la ville en un centre culturel majeur de l’Europe. Et c’est exactement pour cela qu’elle doit absolument figurer dans votre top des prochaines destinations à découvrir !

On ne vous a pas encore donné envie de visiter Budapest ? Voici un petit aperçu des merveilles qui vous attendent avec cette petite liste des 15 choses à faire Budapest !

 

Que voir à Budapest

1. Admirez les prouesses architecturales du Parlement hongrois

Visiter Budapest - Parlement hongrois

Commençons donc cette liste avec l’attraction la plus touristique de la ville ! Populaire certes, mais pour de bonnes raisons. Le Parlement hongrois est un édifice d’une beauté extraordinaire et il est impossible de visiter Budapest sans s’y arrêter quelques instants. Trônant sur les rives du Danube, dans le quartier de Pest, ce bâtiment, inspiré du palais de Westminster à Londres, chef d’œuvre du style néogothique, vous coupera le souffle de jour comme de nuit, de l’intérieur comme de l’extérieur, à pied, en bateau ou en avion… Bref vous avez compris l’idée. L’édifice est ouvert au public toute la journée et il est possible d’attraper une visite guidée toutes les demi-heures, même si elle est assez chère pour le temps imparti (moyennant 12€ pour moins d’une heure). Nous vous conseillons donc de vous contenter d’admirer le bâtiment de l’extérieur. Sinon, n’oubliez pas de réserver vos places sur le site du Parlement !

 

2. Faites un saut dans les années noires de l’Europe de l’Est à la Maison de la Terreur

 

Visiter Budapest - croisement de deux rues de Budapest

Située sur l’avenue Andrassy, la Maison de la Terreur est probablement le musée le plus macabre et certainement le plus atypique de Budapest. D’abord siège d’un parti politique antisémite et pro-allemand durant la seconde guerre mondiale puis quartier général des services secrets communistes jusqu’à la chute de l’URSS, il retrace l’histoire des deux périodes les plus sombres du pays qui hantent, encore aujourd’hui, les esprits des Hongrois. Ce qui fait son originalité c’est avant tout les reconstructions à l’identique des cachots, des tribunaux et des bureaux de police de l’époque, avec des animations dans chaque salle et des effets sonores terrifiants.

Pas d’inquiétude, si vous n’êtes pas un expert de l’histoire hongroise, le musée dispose de petites fiches explicatives très bien faites, qui vous permettront de comprendre le contexte et de vous familiariser avec les figures importantes.

Même si l’entrée peut paraître un peu cher (environ 9 € en tarif plein), on vous promet une expérience unique qui vaut le coup d’œil !

3. Explorez les merveilles du Palais de Budavar

Abritant pas un mais bien deux des musées les plus notoires de Budapest, le Château de Buda est un site extraordinaire, idéal pour une après-midi de promenade. Presque entièrement détruit par l’armée soviétique, le gouvernement hongrois décide de restaurer l’imposant édifice au minimum. Mais même si certains ornement et statues d’antan ont aujourd’hui disparus, le site n’a rien perdu de sa majesté.

Pour faire le plein d’histoire, faîtes un tour au musée historique de Budapest, retraçant le passé de cette capitale cruciale de l’Europe de l’Est, puis passez dans les salles de la Galerie Nationale, exposant les œuvres de célèbres artistes hongrois. Les horaires d’ouverture sont de 10h à 18h en semaine, vous aurez donc tout le temps qu’il vous faut pour profiter de votre visite.

Puis terminer votre aventure en flânant dans les jardins royaux, et sur les remparts du château d’où vous aurez une vue imprenable sur le Danube. Ça mérite un selfie !

4. Traversez le Pont De Chaines

Visiter Budapest - pont de chaines de Yanny Mishchuk via Unsplash

@Yanny Mishchuk via Unsplash

Budapest, étant traversée par le Danube, possède six ponts majeurs, tous très impressionnants. Mais l’un des sites les plus emblématiques est définitivement le Pont de Chaines. Imaginé par l’ingénieur britannique William Tierney Clark dans les années 1840 et destiné à établir un lien permanent entre Buda et Pest, c’est l’un des tout premiers ponts suspendus au monde !

D’une longueur de 380m, il devient très vite un symbole fort de la capitale réunifiée. Il fut détruit pendant la Seconde Guerre Mondiale mais très vite reconstruit sous le régime communiste. Des lions majestueux, trônant à chaque extrémité, surveillent sévèrement le passage. C’est un moyen pratique et agréable de passer d’un quartier à un autre à pied, mais c’est aussi comme faire un détour dans le passé juste le temps de la traversée. A ne louper sous aucun prétexte !

5. Emerveillez-vous devant la Basilique St Etienne

Visiter Budapest - Basilique Saint Etienne de Joseph Sun via Unsplash

@Joseph Sun via Unsplash

A mi-chemin entre le Sacré Cœur de Montmartre et une forteresse médiévale, ce bâtiment est un réel chef-d’œuvre. C’est l’une des plus grandes églises de Hongrie et le plus grand édifice de Budapest (son clocher culminant à 96m). Il abrite en son cœur une multitude d’œuvres d’art et de mosaïques impressionnantes mais surtout le Sainte Dextre, la main droite momifiée du 1er roi hongrois, Étienne, canonisé en 1083, qui a donné son nom à l’église.

Elle reste constamment ouverte au public mais pensez à checker les heures de messe, pour pouvoir aller et venir comme bon vous semble ! Pour le prix, il vous faudra faire une donation à l’entrée et payé un peu plus cher (5 € environ) pour voir les reliques.

Mais le véritable attrait du site est avant tout son toit, donnant une vue impressionnante sur tout Budapest. De quoi faire des jaloux sur Insta !

6. Retournez en URSS au Memento Park

La Hongrie a fait partie de l’Union Soviétique depuis plus de quarante ans. A la chute du régime, les statues érigées à la gloire du régime communiste et de ses dirigeants ont été rassemblées à la périphérie de la ville, le Memento Park. Pour vous dire la vérité, c’est une activité quelques peu atypique car l’ambiance de l’endroit y est très particulière. Le complexe comporte un grand jardin où trônent les statues de Marx, Lénine ou Engels pour n’en citer que quelques-unes mais aussi une exposition de photos et une salle de cinéma projetant un film sur les services secrets communistes et le fonctionnement de l’agence. L’entrée est de 5 € environ et le site reste ouvert de 10h à 16h, aussi n’oubliez pas de prendre en compte le trajet en bus lorsque vous prévoyez votre visite !

7. Tombez sous le charme de la Grande Synagogue

Non loin de l’avenue Andrassy, la synagogue de la rue Dohány est un des plus beaux monuments de la capitale hongroise et est la seconde synagogue la plus grande du monde. Rénovée grâce aux donations d’Estée Lauder, c’est un bâtiment fabuleux aux décors orientalisants mais aussi d’inspiration chrétienne.

Elle abrite aussi le Musée Juif de Budapest, retraçant l’histoire du peuple juif en Hongrois, et se spécialisant sur la période de la seconde guerre mondiale. Elle abrite un mémorial de 600 000 juifs, victimes du nazisme. Le prix de la visite peut rebuter aux premiers abords (environ 9 €) mais la visite comprend une conférence d’une heure et les guides répondront à toutes vos questions avec plaisir. Une fois le tour terminé, vous êtes libre de vous promener à l’intérieur.

Petite remarque : n’oubliez pas qu’avant d’être une attraction touristique, c’est avant tout un lieu de culte alors tachez de faire attention à porter des vêtements couvrant vos épaules et vos jambes.

8. Contemplez la beauté timide de l’église Matthias

Visiter Budapest - Eglise Matthias - de Daniel Horvath via Unsplash

@Daniel Horvath via Unsplash 

L’église Matthias est une perle rare. Elle est tout simplement sublime et pourtant très peu de touristes s’y arrêtent longtemps. C’est l’une des plus anciennes églises de la ville et c’est là que Sissi fut couronnée reine de Hongrie. Elle fut nommée en hommage à Matthias Corvin, un des nombreux rois couronnés dans cette église. Les décors de la façade sont d’un raffinement rare et chaque angle nouveau révèle de nouveaux éléments de détails.

L’entrée est de 6 € environ, ce qui est loin d’être excessif pour admirer l’intérieur, peint sans outrance ou démesure. Néanmoins, vous pouvez trouver des offres de billet groupé avec le Bastion des pêcheurs (plus bas) qui vous reviendront moins chers.

Petit conseil : allez-y en fin de journée pour admirer le coucher du soleil sur Buda.

9. Baladez-vous le long du Bastion des pêcheurs

Visiter Budapest - Bastion des pêcheurs

@itsjeimy

Situé au sommet du mont Gellért, juste à côté de l’église Matthias se trouve le Bastion des pêcheurs, l’édifice tenant son nom des riches corporations de pêcheurs qui étaient chargées de défendre cette partie des remparts de la ville, au Moyen-Âge. Il se compose de sept tourelles rendant hommage aux sept tribus fondatrices du premier royaume de Hongrie.

Ça fait un peu Disneyland, surtout qu’elles ont été ravalées récemment, mais l’ambiance y est cool. Attention par contre, le site est payant l’été (et TRES prisé des touristes), en revanche en hiver, tout le site est gratuit et les foules absentes. On vous promet, ça vaut le détour de jour comme de nuit !

 

Que faire à Budapest

 

10. Passez une journée détente aux thermes

Visiter Budapest - bains budapest

 

Après moultes pérégrinations, vous méritez bien une petite pause pour prendre soin de vous. Quoi de mieux donc de passer une journée à barboter dans une piscine chauffée à 38°C après un massage exfoliant d’une heure ? Car, oui, Budapest est avant tout une ville thermale et il serait fou de ne pas en profiter. Pour les locaux, les thermes sont avant tout une tradition et un lieu de rencontre, où l’on se retrouve entre amis pour décompresser et oublier la dure semaine de labeur.

Aussi, un vaste choix s’offre à vous. Si vous cherchez quelque chose de très traditionnel, les bains de Rudas, sont simplement extraordinaires avec leurs mosaïques ottomanes aux mille couleurs (attention ils sont réservés uniquement aux hommes les jours de semaine). Si vous êtes plutôt fan des grands espaces, nous vous recommandons les Thermes de Széchenyi, les plus célèbres de la ville, avec des immenses piscines ouvertes, des salles de soins en marbre et tout un tas de services et d’activités proposés qui vous feront tourner la tête. Et pour une expérience un peu plus chic et plus privée, dirigez-vous vers les Bains de Gellert (dans l’hôtel du même nom), les décors sont fabuleux et le service irréprochable !

Pour un pass d’une journée sans casier, il faudra compter 17€ en moyenne, les prix pouvant changer en fonction des saisons et des offres promotionnelles.

Dernier petit conseil : les thermes étant une attraction très populaire de Budapest, on vous conseille d’y aller le dimanche après-midi ou très tôt le matin pour éviter les foules et de vérifier à l’avance s’il est possible de réserver.

 

11. Parcourez l’Avenue Andrassy jusqu’à la Place Des Héros

L’Avenue Andrassy, c’est un peu les Champs Elysées de Budapest. Tout le long de cette rue, vous trouverez beaucoup de cafés et de restaurants, au style baroque, avec des salles ornées de volutes d’or.  Vous voyez le genre. C’est l’une des artères les plus dynamiques de la capitale, elle accueille d’ailleurs beaucoup de concerts et de spectacles de rues en tous genres.

Si vous en avez l’occasion, prenez le temps de vous arrêter à l’Opéra. Le bâtiment se suffit en lui-même, avec sa façade grandiose. Néanmoins, la place est à moins de 2€ et la programmation change très régulièrement, il serait donc dommage de s’en priver !
Petit conseil tout de même : Faîtes attention lors des réservations aux prix des billets et aux spectacles proposés, le complexe proposant plusieurs shows en même temps.

Arrivé au bout de l’Avenue Andrassy, vous tomberez sur l’une des places les plus célèbres d’Europe, classée au patrimoine de l’UNESCO. Construite pour célébrer les mille ans d’installation des Magyars en Hongrie, on peut y observer sept statues représentant les sept chefs des tribus fondatrices du premier royaume de Hongrie et le 1er roi recevant sa couronne de l’Ange Gabriel, ainsi que la tombe du Soldat Inconnu, monument à la gloire des soldats hongrois tombés au combat. La place est entourée de plusieurs musées et se trouve tout près du Városliget, le « Bois de la ville », l’endroit idéal pour pique-niquer sur la pelouse et vous détendre à l’ombre des arbres. On y trouve quelques curiosités, musées, statues, un marché aux puces en fin de semaine et des bâtiments aux architectures variées qui animeront votre ballade.

 

12. Faîtes une croisière sur le Danube

Visiter Budapest - le Danube - de Bence Balla-Schottner via Unsplash

@Bence Balla-Schottner via Unsplash

Le meilleur moyen de profiter de tous les bâtiments historiques et de visiter Budapest est encore de remonter le fleuve d’un bout à l’autre. Il existe plusieurs manières de le faire, toutes aussi sympathiques les unes que les autres et tout le monde vous dira que la meilleure d’entre elle est encore la croisière ! Diner, concert, romance ou simplement un bon moment entre amis, un verre de vin hongrois à la main, c’est une expérience inoubliable, surtout de nuit, lorsque tous les bâtiments brillent de mille feux. Il existe une multitude de compagnies, proposant toutes sortes de services et horaires.

Aussi, la croisière à proprement parlé peut revenir assez cher alors la petite astuce est encore de prendre le ferry public. Certes vous n’aurez pas la même intimité et les mêmes prestations mais pour 1.50 € seulement vous traverserez le fleuve en passant devant les plus grands édifices de Budapest, été comme hiver. Vérifiez quand même les horaires et les tarifs, les prix pouvant variés d’un euro ou deux en fonction des saisons.

Et pour ceux qui n’ont pas le pied marin, vous pouvez toujours vous rabattre sur le tram. Nous vous recommandons tout particulièrement la ligne 2 qui circule entre Jászai Mari tér et Közvágóhíd et passe devant de nombreux monuments emblématiques de Budapest, en longeant les rives du fleuve.

Petit conseil tout de même : si l’envie vous prend, évitez de frauder dans les transports, il y a des contrôleurs partout, tout le temps !

13. Délectez-vous des spécialités locales

Visiter Budapest - spécialité locale- de Anthony Rosset via Unsplash

@Anthony Rosset via Unsplash

La cuisine hongroise regorge de plats riches et goûteux qui raviront vos papilles ! Et parmi tous ces plats divins, ce serait un crime de quitter la capitale sans avoir goûté à la spécialité nationale : le goulasch ! Eh oui, les Hongrois en sont très fiers et vous en trouverez absolument partout. Ce ragout est une sorte de soupe épicée à base de lard et de bœuf, inventé par les éleveurs de bétails nomades. Pour être sûr qu’il soit bon, il doit avoir des morceaux fondants, une consistance assez épaisse et une couleur rouge-orange donnée par le paprika. Un bol ne vous coûtera pas plus de 5€, puisqu’il est normalement servi comme entrée dans les repas hongrois. Et si vous en abusez, n’oubliez pas non plus de goûter à la Palinka, une eau de vie fruitée 100% hongroise, qui aidera à votre digestion !

Et si vous êtes plus sucré, la première chose à faire après une après-midi de marche est de vous asseoir à la table d’un café et de demander des kürtoskalacs, des brioches parfumées à la fleur d’oranger recouvertes de sucre parfumé à la cannelle, aux amandes, à la noix de coco ou au chocolat, au choix. Si les Hongrois en mangent plutôt à Noël, il est possible d’en trouver toute l’année à Budapest. Petit conseil : évitez de les acheter sur les marchés, elles coûteront cinq fois plus chères. Accompagnez celles-ci d’un vrai chocolat chaud, Budapest ayant gardé certaines traditions viennoises, il sera bien épais et crémeux à souhait !

Pour le reste n’hésitez pas à demander des conseils aux serveurs des restaurants. S’il y a une chose que les hongrois adorent, c’est de faire goûter leur cuisine aux touristes, croyez-nous sur parole, vous y passerez des heures, à en rouler par terre !

 

14. Flânez dans les allées du Marché Central

Visiter Budapest - marché central budapest

@juliusjansson

Le Marché Central est le plus vieux marché ouvert de Budapest mais aussi le plus pittoresque ! Avec son architecture, signée Gustave Eiffel, si vous aimez l’ambiance chaotique des souks, les odeurs d’épices, les rires et les cris et la nourriture délicieuse, c’est là que vous devez vous rendre ! Non seulement c’est un excellent endroit pour se remplir l’estomac à petit prix (essayer le langos, pain frit dans l’huile, accompagné de crème et de fromage), mais c’est aussi le moment idéal pour faire la connaissance des locaux et apprendre le plus sur la culture hongroise.

N’hésitez pas à comparer les prix entre les différents stands mais n’essayer pas de marchander, ils ne baisseront pas d’un centime !

N’oubliez pas de bien regarder les horaires d’ouverture, ils changent en fonction des saisons et des jours de la semaine. Ça serait dommage de repartir sans un sac de paprika à ramener à la famille !

 

15. Faîtes la fête dans un Ruin Bar, dans le quartier juif

Visiter Budapest

Szimpla Kert @hopewarrenx

Le quartier juif est le quartier le plus dynamique de Budapest. C’est là où vous trouverez plein de petits cafés et boutiques de créateurs locaux super sympathiques se mêlant à des œuvres de street art extraordinaires. Mais c’est aussi là que se trouvent les endroits branchés où sortir le soir ! Musique live, foods trucks et ruins bars, un changement de décor profond se fait à la tombée de la nuit !

Installés dans des bâtiments désaffectés, les « ruin bar » budapestois ressemblent aux bars berlinois, faits tout de bric à brac, avec une ambiance décontractée et très jeune. Il y en a des dizaines, plus ou moins touristiques. Chacun y va de son favori, entre le Fogashaz, le Eleszto ou encore le Szimpla Kert, probablement le plus connu de tous et élu le 3ème plus beau pub du monde par Lonely Planet.

Et surprise ! Le dimanche matin, une fois le soleil levé, il se transforme en marché de producteurs locaux où l’on peut composer son propre brunch à base de viennoiseries, de fromage, de charcuterie et de fruits frais, en assistant à un concert d’un groupe local ! De quoi soigner sa gueule de bois comme il se doit !

 

Eh bien voilà, notre petite liste des 15 choses à faire à Budapest se termine. C’est une ville merveilleuse qui mérite d’être visitée. Si vous en voulez encore, il existe des visites guidées proposées par toutes sortes d’organismes et de compagnies différentes, la meilleure étant encore le « Beer Bike Tour » (le principe étant de pédaler en buvant de la bière tout en faisant le tour de la ville, on irait voir à votre place).

Dernier petit conseil, renseignez-vous, avant de partir, sur la Budapest City Card, un pass pour avoir un accès illimité aux transports en commun. Elle est un peu chère (22€) mais très pratique si vous restez plus de trois jours dans la capitale.

Si on vous a donné envie de partir, allez voir nos auberges de jeunesse préférées à Budapest et réservez dès maintenant !

 

Share The World!
INSTAGRAM
EMAIL
Facebook
Facebook
GOOGLE
GOOGLE
/blog/visiter-budapest/?lang=fr
Youtube

À propos de l'auteur(e)

Dorothée Gomez

I'm Dorothée, French, German, Spanish & Polish (yess crazy family round 1). Senior Social Media & Content Executive and #HostelworldInsider at Hostelworld. I grew up in Germany before moving to France. My parents are both multicultural, so we are speaking different languages at home. I guess that's also why I'm obsessed with travel, foreign languages and other cultures. ✈ Favourite place on earth: New York City. 🏠 Favourite hostel: LemonRock Hostel, Granada, Spain. Follow my adventures on Instagram @dorotheegmz

Inspirez-vous

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs marqué d'un * sont obligatoires. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les applications mobiles d'Hostelworld

Réservez facilement grâce à la nouvelle application mobile Hostelworld.

Download on App Store Download on Play Store

Cherchez et réservez plus de 33 000 propriétés dans plus de 170 pays, où que vous soyez.