Visiter Belgrade : faites un bon dans le passé

Visiter Belgrade : faites un bon dans le passé

Quand on me demande des conseils sur des alternatives voyage en Europe, je réponds sans sourciller : visiter Belgrade. La capitale serbe vous apportera l’énergie et le vent d’air frais dont vous avez besoin. Vous n’y trouverez peut-être pas les merveilles architecturales de Rome ou de Paris mais un voyage dans cette petite ville des Balkans en vaut vraiment le coup ! Vous serez surpris du nombre de quartiers intéressants, de musées et d’institutions culturelles tout comme le nombre de spots branchés où trainer. Le tout avec en prime, une vie quotidienne à prix mini et un tourisme de masse encore absent. Qui plus est, Belgrade possède une histoire riche comme théâtre d’une guerre sans merci. Et c’est là l’une des choses qui m’a le plus touchée en visitant la ville : son étonnant devoir de mémoire. Une mémoire encore vive, qui ne s’efface pas, mais qui s’est au contraire parfaitement inscrite dans le dynamisme et l’atmosphère joviale de cette capitale en pleine expansion, qui devient de plus en plus fascinante avec les années. En espérant que ce guide sur les lieux à voir à Belgrade satisfera toutes vos attentes.

Que visiter à Belgrade ?

Skadarska

Si je n’avais qu’un lieu à vous conseiller, ça serait sans aucun doute la Skadarska. Un quartier central, à taille humaine et dans lequel se concentrent street art, restaurants, boutiques et surtout beaucoup de vitalité. J’ai quasiment fait tous mes repas dans ce quartier, au milieu de cette atmosphère si relaxante et joyeuse. C’était au mois de septembre et il faisait bon manger en terrasse en se laissant porter par la musique et les bals populaires. C’est ici que j’ai trouvé que Belgrade était la plus belle, dans son quartier bohème.

La Place de la République

Que voir à Belgrade - rue commerçante

@falco via Pixabay

A l’entrée de la très vivante rue Ulica Knez Mihailova, en plein centre de Belgrade, s’ouvre l’une des places les plus impressionnantes de la ville : la Place de la République. On y trouve le Musée National, le Théâtre National et l’un des symboles de Belgrade : la statue du Prince Mihailo III à cheval. Cette place fut réalisée pour célébrer la libération de la Serbie des mains des Ottomans. A l’époque, au 19 ème siècle, se tenait la Porte d’Istanbul, symbole de la domination turque.

Ulica Knez Mihailova

Pour s’imprégner au mieux de l’énergie de Belgrade, rien de mieux que de faire un tour dans sa rue la plus commerçante. Ulica Knez Mihailova est en effet le cliché de la rue principale avec de nombreux commerces en tous genres. Non seulement vous pourrez y faire du lèche vitrine mais aussi admirer plusieurs artistes de rue qui proposent jeux et spectacles aux passants.

Le parc Kalemegdan

Que voir à Belgrade - l’ancienne forteresse défensive de Belgrade

@Branko Radojevic via Pixabay

Après Skadarska, le parc Kalemegdan est un autre des lieux fascinants de Belgrade : là-bas, prenez de la hauteur et admirez la rencontre entre le Danube et la Sava, les deux fleuves qui traversent la ville. Cette vue à elle seule a réussi à me convaincre de la beauté de Belgrade.

Le Kalemegdan est l’un des parcs les plus grands et fréquentés de la ville. C’est un vrai musée à ciel ouvert : à l’intérieur s’y trouvent les ruines de l’ancienne forteresse défensive de Belgrade (les murs et la porte d’accès), mais pas que. Il y a aussi un zoo, la petite collection du Musée de la Guerre, et des œuvres plus connues comme le Tombeau des Héros Nationaux et le Monument de la reconnaissance à la France. De quoi ne pas manquer d’activités et de loisirs.

Je suis allée au parc deux fois : la première en journée pour faire les attractions et visiter le musée, la deuxième pour y faire une promenade nocturne et profiter des illuminations de la ville. Une promenade que je vous conseille vivement.

Le Musée Nikola Tesla

Voilà une institution pour les passionnés de physique et d’ingénierie. Le Musée Nikola Tesla possède l’une des collections de documents et témoignages la plus importante sur la vie et les travaux du grand scientifique. Ses salles débordent de centaines de milliers de matériaux concernant les travaux de Tesla, des photos, une partie de sa correspondance personnelle, de livres et de divers documents. Une grande partie de la collection est bien entendu consacrée aux grandes découvertes de Tesla, surtout dans le domaine de l’énergie électrique.

Le Temple de Saint-Sava

Qui ne vous conseillerait pas une visite de ce monument, sûrement le plus connu de Belgrade ? Avec sa coupole d’environ 80 m de haut, l’édifice est l’un des plus grands temples orthodoxes du monde. C’est aussi l’un de plus importants de Serbie. Il s’érige à l’endroit où fut brûlée la dépouille de Saint Sava, fondateur de l’église orthodoxe dans le pays. En plus de ça, la position à flanc de colline de l’église offre un panorama magnifique sur la ville.

L’Eglise Saint-Marc

Que voir à Belgrade - Eglise Saint-Marc

@www_slon_pics via Pixabay

Belgrade regorge de lieux de cultes splendides, surtout pour ceux qui, comme moi, adorent l’architecture orthodoxe et le style byzantin. A propose de ça, je ne peux que suggérer d’aller voir l’Eglise Saint-Marc, un autre édifice religieux d’importance. Elle se trouve dans le très beau parc Tasmajdan. Sa construction date des premières décennies du 20 ème siècle, mais elle fut construite sur les ruines de l’Eglise précédente.

La Maison des Fleurs

Voici un autre lieu à inclure dans votre liste, la Maison des Fleurs. C’est l’une des attractions serbes les plus importantes. C’était la maison de vacances, et aujourd’hui le mausolée, du maréchal Tito. Son mausolée abrite sa dépouille ainsi que celle de son épouse Jovanka. Une partie de la maison est dédiée au récit de la vie et de l’activité professionnel de Tito (on y trouve de très beaux originaux de clichés avec des célébrités de l’époque). J’ai tout spécialement apprécié la section sur les cadeaux venus du monde entier que Tito recevait de ses homologues politiques ou de personnages influents.

Les Palais des Institutions

Que voir à Belgrade - Les Palais des Institutions

@zvonko58 via Pixabay

Il y a deux palais liés aux principales institutions à Belgrade : le vieux palais et le nouveau. Le Parlement se trouve dans le nouveau palais, dont la construction remonte au 20 ème siècle, avant d’être brusquement interrompue par la Seconde Guerre Mondiale et reprise des années plus tard. En face de ce palais, le vieux palais qui abrite la Présidence de la République et ses jardins. Les deux édifices se trouvent qui plus est en centre-ville, dans l’un des quartiers les plus élégants de Belgrade.

Le Musée National

Avec son imposante collection de 400 000 œuvres, le Musée National représente l’une des collections les plus importantes du pays. On y trouve des œuvres d’époques diverses depuis la préhistoire, et qui proviennent des quatre coins du monde. Une des sections majeures reste celle sur la numismatique avec une collection de monnaies locales et étrangères.

Le Musée des Arts Contemporains

Qui est amateur d’art contemporain ne peut sous aucun prétexte manquer le Musée de Belgrade. Le bâtiment se situe dans la partie la plus récente de la ville et a été ré-ouvert au public il y a peu, après plusieurs années de rénovation. Les collections du musée regroupent des œuvres d’artistes serbes du début du 20ème et s’étalent sur de nombreux domaines : peinture, photo, sculpture et même cinéma.

Ada Ciganlija

Vous avez envie d’alterner entre monuments et moments de relaxation ? Alors rendez-vous à Ada Ciganlija, une petite péninsule sur le fleuve Sava, dans la partie Est de la ville.

C’est là que se retrouvent les habitants de Belgrade pour se détendre : soit en se posant sur les petites plages en bord de fleuve, soit en se promenant dans les espaces verts. En plus de quelques activités sportives, vous y trouverez aussi plusieurs bars et restaurants où vous poser et prendre l’apéro ou manger un bout.

Avala

En parlant de nature et de relaxation, voilà une autre étape à ne pas manquer lors d’un voyage à Belgrade. La colline d’Avala (environ 500 m de haut) est à 15 km de la ville et se trouve être la sortie préférée des habitants de Belgrade. La colline est recouverte d’un bois de conifères et a été pendant des années le lieu où se trouvait la Tour de la Télévision, l’un des symboles de la capitale. Cette dernière fut détruite par les bombardements de l’OTAN et remplacée par une nouvelle tour les années suivantes. Beaucoup se rendent à Avala pour admirer le Monument au Héros Inconnu, hommage à ceux tombés lors de la Première Guerre Mondiale.

Zemun

Que voir à Belgrade - croisière sur le Danube

@falco via Pixabay

La partie la plus authentique et traditionnelle de Belgrade se trouve à Zemun, au Nord-Est du centre-ville.

Son atout majeur réside dans la proximité avec le Danube qui, en plus du panorama, apporte vitalité au quartier : on ne compte plus le nombre de restaurants et bars qui animent les bords du fleuve. C’est donc un lieu privilégié par les jeunes belgradois, et aussi des touristes. Qui vient visiter Zemun n’est pas seulement à la recherche de bars mais aussi des origines historiques de la ville : les ruelles et les habitations sont typiques de l’architecture balkane.

Savamala

Voilà la dernière chose que je vous conseille de faire, surtout pour les passionnés d’art de rue et de peintures murales. Entre la Sava et le centre-ville, le quartier de Savamala, l’un des plus vieux de la ville, connu pour son identité alternative et pour être devenu le rendez-vous des street-artistes du monde entier. Les rues du quartier sont donc toutes tapissées d’œuvres d’art.

Et ce n’est pas tout: le quartier regorge de nombreux spots qui animent la vie nocturne de la capitale.

Où manger à Belgrade ?

Autant être honnête, je fais partie des aficionados de la nourriture des Balkans : viande au grill, fromage de chèvre, pain parfumé et bière fraîche. Cela suffit à faire de moi la plus heureuse.

J’ai toujours bien mangé à Belgrade, tout comme dans le reste des Balkans, et ce à tout petits prix. Comme je vous le disais plus tôt, mes endroits favoris se trouvent dans le quartier de Skadarska. Notez le nom de ces deux tavernes: Zlatni Bokal et Dva Jelena. Vous y trouverez de la nourriture locale, une quantité infinie de bière serbe Jelen, de délicieuses pâtisseries et pour qui le souhaite, un shot de Rakia en fin de repas. A noter que c’est surtout l’atmosphère enjouée des lieux qui donne à vos repas ce petit plus qu’on recherche tous.

Si en revanche, vous préférez vous restaurer dans un lieu moins rustique mais tout aussi joli, je vous conseille le Little Bay, un des restaurants les plus réputés de la ville. Le menu propose des plats typiques revisités de manière raffinée, le tout sur fond de musique douce. Le lieu ressemble beaucoup à une salle de concert et a de quoi vous surprendre.

Les auberges de jeunesse à Belgrade

Je peux en conseiller 3 : La première est l’une des mieux notées par les voyageurs : le Reveller’s. L’établissement a fait du divertissement et de la convivialité ses points forts. Sa situation est parfaite car il se trouve en plein milieu de Skadarska. Le staff est toujours prêt à organiser des soirées pour faire profiter au mieux ses voyageurs de leur séjour, mais aussi des sorties et événements dans des lieux branchés de la ville. L’auberge de jeunesse possède aussi un jardin intérieur avec un bar estival. Les voyageurs notent surtout sa très bonne situation et la gentillesse du personnel.

Comment ne pas se sentir chez soi dans une auberge de jeunesse qui s’appelle Home Sweet Home ? Cet établissement se trouve en plein centre-ville et est donc proche des attractions touristiques principales. Sa localisation la rend particulièrement pratique pour les escapades en dehors de Belgrade étant donné qu’elle n’est pas loin des principales stations de transports en commun. Les voyageurs notent aussi l’agréable atmosphère du lieu, la gentillesse et la disponibilité du staff qui garantissent le meilleur des séjours.

Retour à Skadarska pour la troisième auberge de jeunesse. Construite tout récemment et très appréciée des voyageurs, voici le White Owl Hostel. La structure est équipée de tous les services et commodités. Les chambres privées et les dortoirs sont assez grands et les parties communes ont été étudiées dans les moindres détails. La proximité avec l’un des quartiers les plus branchés de la ville fait le reste. Les commentaires son unanimes : il est difficile de trouver mieux à Belgrade.

✨ L’auteure ✨

Velia Ivaldi, est une rédactrice, blogueuse et Social Media Manager italienne. Ses passions ? Voyager et écrire ! L’Allemagne et le Portugal sont ses endroits préférés en Europe. Suivez ses aventures sur son blog Alla Fine Di Un Viaggio

Share The World!
INSTAGRAM
EMAIL
Facebook
Facebook
GOOGLE
GOOGLE
/blog/visiter-belgrade/?lang=fr
Youtube

À propos de l'auteur(e)

Dorothée Gomez

I'm Dorothée, French, German, Spanish & Polish (yess crazy family round 1). Senior Social Media & Content Executive and #HostelworldInsider at Hostelworld. I grew up in Germany before moving to France. My parents are both multicultural, so we are speaking different languages at home. I guess that's also why I'm obsessed with travel, foreign languages and other cultures. ✈ Favourite place on earth: New York City. 🏠 Favourite hostel: LemonRock Hostel, Granada, Spain. Follow my adventures on Instagram @dorotheegmz

Inspirez-vous

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs marqué d'un * sont obligatoires. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les applications mobiles d'Hostelworld

Réservez facilement grâce à la nouvelle application mobile Hostelworld.

Download on App Store Download on Play Store

Cherchez et réservez plus de 33 000 propriétés dans plus de 170 pays, où que vous soyez.