Péchés mignons : toutes les spécialités croates à goûter absolument

Péchés mignons : toutes les spécialités croates à goûter absolument

Ah la Croatie, ce pays glorieux d’îles sauvages et de longues et splendides étendues de côtes, avec ses anciennes villes fortifiées si uniques qu’elles servent de décor à Star Wars et Game of Thrones. Cette terre extraordinaire a longtemps été un melting pot de nombreuses cultures et influences extérieures, des Romains aux Turcs, qui y ont tous laissé leur marque. Le résultat ? Un endroit qui mélange le tout avec deux ou trois petits coups de shaker et qui le met dans votre assiette. Sans grande surprise donc, la Croatie devient petit à petit la Mecque de la gastronomie. Toutes les régions de ce pays sont fières de leur cuisine et chacune possède ses propres goûts, saveurs et sa spécialité croate issue du cru. Des plats à l’encre de seiche aux feuilles de chou garnies en passant par ses saucisses affinées, voici tout ce que vous devez savoir sur la cuisine croate.

Petit avertissement : La nourriture croate est très riche en viande. Bien qu’il existe des centaines d’options végétariennes et végétaliennes servies dans les restaurants dans toute la Croatie, les plats traditionnels et spécialités sont généralement à base de viande.

spécialité croate

Dalmatie

La région la plus au Sud du pays comprend Zadar, Split et la ville de Dubrovnik, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, dont les tavernes traditionnelles (ou konobas) tirent leur inspiration gastronomique non seulement des fruits de mer abondants de la mer Adriatique mais aussi de leurs voisins italiens.

La Peka

Le plat emblématique de la région, la peka, se compose de la viande ou du poisson (typiquement veau, poulet, agneau ou poulpe), des légumes et des herbes aromatiques cuites à l’étouffée sous une cloche en fonte appelée ispod čripnje recouverte de braises. La plupart des maisons possède un foyer, dans les pièces à vivre ou dans le sous-sol, juste pour préparer la peka. Et si vous avez la chance d’être invité à dîner, vous vous rendrez vite compte que c’est un incontournable de la cuisine croate.

Les fruits de mer

Alors que la ville de Mali Ston en Dalmatie centrale est célèbre pour ses huîtres délicatement salées, c’est le ligne (calamar), les poissons gras tels que les sardines ou le maquereau et le poulpe qui sont les mets les plus communs au menu. Ils sont généralement servis à la méditerranéenne, simplement grillés à vif sur le feu et assaisonnés avec du jus de citron, de l’huile d’olive et du persil frais.

Le Crni Rižoto

Le risotto noir est un plat que l’on retrouve dans toute la Méditerranée, mais sa popularité dans les communautés paysannes de Dalmatie remonte au Moyen Âge. Il se compose de riz risotto cuit avec du calamar et du vin blanc auquel on ajoute de l’encre de seiche juste à la fin du processus de cuisson, ce qui lui apporte un goût subtil et cette couleur intense.

La Pašticada

Plat souvent servi pour les jours de fête, y compris le jour de Noël, le pašticada est un délicieux ragoût de bœuf mariné dans du vin rouge et rôti avec des pruneaux, du lard, des légumes et des figues sèches. Il demande beaucoup de temps de préparation mais votre patience sera plus que récompensée. Il est souvent servi avec des pâtes faites maison ou des gnocchis.

spécialité croate - Peka de Poulpe

Peka de poulpe

Istrie

La péninsule du Nord-Ouest est peut-être la plus petite des régions, mais elle déborde de plaisirs culinaires qui raviront vos papilles. Majoritairement influencé par Venise et avec les meilleurs ingrédients de la Méditerranée à quelques pas, attendez-vous à des plats à base d’asperges sauvages et d’huile d’olive de première classe. L’Istrie est également connue pour ses majestueuses truffes, avec l’un des records des plus grandes jamais trouvées à son palmarès, dénichées par un chien local nommé Diana.

Le Boškarin

Attention : végans et végétariens soyez prévenus, ça risque de ne pas vous plaire car la cuisine traditionnelle d’Istrie est pratiquement entièrement à base de délicieuse viande locale. Alors pour se mettre en jambe commençons par le Boškarin qui est en fait le nom d’un bœuf d’Istrie à longues cornes qui paît sur les étendues vertes de la région. Aussi il peut donc être servi en filets ou, plus communément, accompagné de pâtes ou fuži (voir ci-dessous) et d’une sauce aux truffes. D’autres plats, eux plus modernes, comme la soupe à la queue de boškarin ou le salami de cette même viande font petit à petit leur place sur les menus.

Le Pršut

Semblable au prosciutto italien, cette patte de porc séchée et salée est une spécialité d’Istrie mais aussi de l’île de Krk, un peu plus à l’Est de la péninsule. Laissée à l’air libre pendant plus d’un an dans le bura, un vent frais qui souffle nord-est, la viande est ensuite assaisonnée avec des herbes locales comme du romarin et des feuilles de laurier. Des plateaux de pršut i sir (viande et fromage) sont souvent servis en apéritif avant un repas.

Les Fuži d’Istrie

Ces pâtes fraîches faites maison de forme cylindrique ou en forme de plume sont un essentiel d’un menu konoba. Souvent servies avec une sauce aux truffes ou une sauce au vin rouge, elles sont accompagnées de boškarin, de poulet ou de gibier. Bien que les Italiens seraient en désaccord, les fuži croates sont dignes de rivaliser avec tout ce qui est servi de l’autre côté de l’Adriatique.

La Kapesante

Plus curieusement connu comme la coquille Saint-Jacques de Novigrad, ce crustacé est considéré comme l’un des plus savoureux au monde. Pêché dans les zones où mer et eau douce se mélangent, son goût unique est assez emblématique pour mériter son propre festival chaque été. La coquille Saint-Jacques est souvent accompagnée d’huile d’olive extra vierge de l’un des producteurs locaux, également considéré comme l’une des meilleures au monde.

spécialité croate - Prsut

Le Pršut

Croatie Centrale

S’étendant de Gospić à Čakovec, de Rijeka à Bjelovar, la région centrale comprend également la capitale de la Croatie, Zagreb. Alors que les régions côtières empruntent leurs influences à la cuisine méditerranéenne (et en particulier à l’Italie), dans cette région, on retrouve beaucoup d’ingrédients faisant penser à la Hongrie, à l’Autriche et même au sud de la Turquie. Voici quelques plats qui vous émerveilleront lors de votre épopée culinaire :

Le Kotlovina

Le Kotlovina est un plat très populaire préparé à l’extérieur, spécialité de Zagreb et du nord-ouest de la Croatie. Il se compose de porc ou de poulet haché frit avec des légumes, du paprika et de l’ail avant d’être cuit lentement dans une marmite spécialement conçue à cet effet. Le résultat est un ragoût copieux parfait pour partager avec famille et amis autour d’un bon vin local.

Le Mlinci

Encore un plat emblématique de la région, spécialité que l’on cuisine surtout à Zagorje et dans le nord de la Croatie pour les festivals et les repas de famille. Le mlinci est un pain sans levain sec qui est brisé en morceaux avant d’être jeté dans de l’eau bouillante. Une fois un peu gonflé, on le laisse ensuite reposé dans le jus d’une dinde rôtie, avec laquelle il sera servi plus tard, afin qui l’en absorbe tous les aromes. Simple et tout bonnement savoureux.

Le Zagorski Štrukli

Comme son nom l’indique, cette spécialité locale ressemble à un strudel allemand, bien qu’il soit encore plus proche d’un štruklji slovène. Néanmoins la version croate peut être sucrée ou salée, alors assurez-vous de bien faire attention lors de votre commande. La version salée est cuite au four et garnie d’œufs brouillés, de cottage-cheese et de crème, tandis que l’alternative sucrée est simplement nappée de sucre ou de cassonade.

Krpice sa zeljem

Ce repas du soir, populaire dans le nord de la Croatie, est un autre plat de pâtes fraiche, celles-ci plates découpées en carré et servies avec du chou mijoté ou rôti. Un copieux repas d’hiver qui est non seulement simple mais étonnamment crémeux et on en devient vite accro. Il est souvent servi comme accompagnement à un rôti de porc et à un bon verre de l’omniprésente Sljivovica (voir les boissons, ci-dessous).

spécialité croate - Štrukli                                                                 Štrukli

Slavonie

C’est peut-être la région la moins visitée de Croatie, mais la région du nord-est est célèbre dans tout le pays pour sa fameuse saucisse de Kulen ainsi que ses assaisonnements au paprika. Étant plus proche des régions slaves dans le goût et la culture, on utilise beaucoup plus le porc que dans les régions du sud, qui favorisent le veau, les fruits de mer ou l’agneau.

La saucisse de Kulen

Cette célèbre saucisse aromatisée est LA spécialité croate. On la retrouve partout, des barbecues aux plateaux de viande. Ce plat fait la fierté nationale, au point même de se disputer ses origines avec la Slovénie. De même qu’un salami ou qu’un chorizo, le paprika vient délicatement pimenter la viande de porc et lui apporter ce subtil goût fumé. Et les meilleurs morceaux sont parfois couverts d’une légère couche de moisissure – pour la saveur ajoutée, bien sûr.

Le Fiš paprikaš

Un autre plat souvent préparé à l’extérieur : c’est un ragoût de poisson épicé souvent cuit dans un chaudron en fonte suspendu au-dessus d’un feu ouvert. La recette traditionnelle préfère les poissons d’eau douce, comme la perche, le poisson-chat ou le brochet que l’on laissera doucement mijoter dans du vin blanc, avec des oignons frais et du paprika pour y apporter chaleur et couleur. Le ragoût sera souvent servi avec des tagliatelles ou autre pâtes longues, et comme on n’aime pas trop le gaspillage, le reste du bouillon sera servi comme une soupe le jour même ou le lendemain.

Le Cobanac

On est un peu sur la version à la viande du fiš paprikaš, ce ragoût aromatisé au paprika (encore cuit à l’extérieur) utilise généralement trois types de viande : porc, bœuf et tout ce qui traîne, tout ça accompagner de légumes de saison. Ce plat simple mais consistant donne force et courage aux bergers croates depuis plusieurs générations maintenant, et ce n’est pas près de s’arrêter !

Les Sarma

On peut faire plein de choses avec le chou ! La preuve en est : ces petits rouleaux de feuilles de chou garnis de porc haché, de bœuf, de lard, de riz et de paprika. Ce sont des petits paquets de bonheur servis avec de la choucroute et un verre de vin blanc.

spécialité croate - Le Cobanac

Le Cobanac

Les boissons croates

Associez ces délicieux mets croates avec la parfaite boisson alcoolisée :

La Sljivovica – ou la boisson nationale de la Croatie. La Sljivovica est une eau-de-vie de prune, dont la recette a été transmise de génération en génération et varie légèrement d’un ménage à l’autre. Entre le sucre du fruit et l’alcool fort, c’est un câlin vigoureux en bouche à l’image du peuple croate.

.

spécialité croate

Le vin – La Croatie est un pays viticole depuis des milliers d’années, en commençant par les envahisseurs illyriens et grecs remontants à l’Antiquité. Cependant, pendant la période yougoslave, de nombreux vignobles ont été nationalisés, entraînant une perte d’expertise. Mais, depuis quelques dizaines d’années maintenant, la réputation de la Croatie en matière de vin est à la hausse et il existe une grande variété de raisins locaux qui donne un grand choix de vins à déguster avec modération, rouges et blancs.

Certains des meilleurs sont :

Graševina – un blanc sec de Slavonie parfait avec des crustacés.

Malvazija – un blanc assez floral d’Istrie et très polyvalent.

Pošip – un blanc dalmate fruité et corsé, idéal avec du poisson grillé.

Plavac Mali – un riche rouge dalmate similaire à un Zinfandel et idéal avec de la viande rouge.

 

Ça vous a mis en appétit ? Alors commencez votre épopée culinaire dès maintenant et réservez votre auberge de jeunesse en Croatie.

À propos de l’auteure

Robyn Wilson est une journaliste de voyage indépendante. Elle écrit pour des publications britanniques et internationales, et se spécialise dans la gastronomie, les aventures et les destinations. Retrouvez-la sur Twitter.

Share The World!
INSTAGRAM
EMAIL
Facebook
Facebook
GOOGLE
GOOGLE
/blog/specialite-croate/?lang=fr
Youtube

À propos de l'auteur(e)

Claudia Merlo

Corsican storyteller with a London fixation. You'll find me in a bookshop, spending money I don't have, at a concert in a sweaty venue or booking a spontaneous trip after two pints at the pub. Find me on instagram @bigsmokeblackbird

Inspirez-vous

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs marqué d'un * sont obligatoires. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les applications mobiles d'Hostelworld

Réservez facilement grâce à la nouvelle application mobile Hostelworld.

Download on App Store Download on Play Store

Cherchez et réservez plus de 33 000 propriétés dans plus de 170 pays, où que vous soyez.