Comment sortir de sa zone de confort ?

Comment sortir de sa zone de confort ?

Tout plaquer, quitter son job, son appart’ bien cosy, ses études, ses potes, ses proches, sa vie telle qu’on la connaît à présent pour voyager et faire le tour du monde… Mission impossible ?
C’est vrai qu’en y réfléchissant, il y aura toujours une « bonne » excuse pour freiner nos ardeurs et sortir de sa zone de confort. Alors au lieu de ça, on préfère bien souvent garder la tête dans les nuages, à scroller derrière nos écrans en enviant de nombreux voyageurs qui ont réussi à franchir le pas. Certains rêves nous semblent impossibles à réaliser et « réservés aux autres ».

Et pourquoi pas vous ? Qu’est-ce qui vous empêche de partir explorer le monde, là tout de suite ? Et à nouveau cette petite voix dans nos têtes qui se met en mode monologue pour nous dissuader de quitter cette fameuse zone de confort. Un seul mot d’ordre : résister.

Let's jump on a plane #travel #mondays #picoftheday #instatravel #inspiration #mood

A post shared by Dorothée Gomez (@dorotheegmz) on

Pour ma part, je ne prétends pas avoir toutes les réponses à ces questions, bien au contraire, mais je peux vous partager mon expérience en espérant qu’elle puisse vous aider à y voir plus clair et à franchir ce cap, qui peut parfois nous paraître totalement inaccessible à première vue.

 

Prendre conscience que l’on s’accroche à ce qui nous rassure

Avant de commencer, rester dans sa « zone de confort », ça veut dire quoi concrètement ? Parfois inconsciemment ou en tout état de cause (et moi la première), on choisit de rester dans l’endroit rassurant dans lequel nous avons l’habitude d’évoluer depuis un certain temps, que ce soit une zone géographique, notre vie sentimentale et familiale ou nos habitudes matérielles. En bref notre quotidien et notre routine.

Et pour ceux qui le souhaitent, en sortir n’est pas chose facile, puisque le premier obstacle auquel nous devons faire face et qui nous repousse est la peur. Cette peur de l’inconnu, la peur d’échouer, la peur de regretter, la peur de faire l’erreur de sa vie, la peur d’être malheureux… La liste est longue !
Et en y pensant, finalement, la peur n’est qu’un sentiment éphémère. Malheureusement c’est une sorte de rite de passage qu’il va falloir réussir à vaincre et qui vous permettra ensuite de réaliser vos rêves.

Avoir du recul pour sortir de sa zone de confort

Dans mon cas et comme pour beaucoup de personnes, quand je regarde en arrière et que je constate où mes choix m’ont amenée aujourd’hui, je me dis que le chemin reste encore très long mais que le fait d’avoir résisté et essayé de mettre mes peurs de côté pour foncer tête baissée (ou presque) valait vraiment la peine.

Sans ça, je n’aurais par exemple pas décidé de tout plaquer contre l’avis de mes proches à 23 ans pour aller vivre à New York en solo (ville dans laquelle je ne connaissais personne), je ne me serais pas non plus lancée dans le journalisme, ce fameux métier « bouché » ou « sans avenir », je n’aurais pas décidé d’ouvrir un blog et je n’aurais même pas essayé de réaliser l’un de mes rêves qui était de vivre à Londres… Ville dans laquelle je vis aujourd’hui. Et le tout, sans parler des rencontres que l’on fait au passage qui peuvent nous marquer à vie, qui nous guident, nous forgent et nous inspirent au quotidien.

Take me backkkk to Lisbon please ??? #photooftheday #travel #portugal #tbt

A post shared by Dorothée Gomez (@dorotheegmz) on

Alors oui, l’étape de la peur est inévitable pour la plupart des gens qui souhaitent réaliser quelque chose qui leur tient vraiment à cœur, mais une fois cette peur mise de côté, suivez simplement votre instinct. Viens ensuite le moment fatidique de la décision… Claire, nette et précise.

Vous verrez que combattre votre anxiété, ce tiraillement que l’on ressent, vous amènera vers un sentiment de lâcher prise… Qui fait tout simplement du bien. Après ça, le poids sur nos épaules s’allège un peu, promis le plus dur est déjà fait. Bien sûr c’est facile à dire mais légèrement plus complexe à mettre en marche, mais au moins se dire que vous aurez essayé sans regret reste le plus important. Vous en tirerez des leçons à l’avenir.

On the road ? #instaview #travelphotography #portugal #picoftheday #TheWorldGuru

A post shared by Dorothée Gomez (@dorotheegmz) on

Un projet bien préparé pour mieux gérer la peur de l’inconnu

Nouveau travail, tour du monde, année sabbatique, voyage en solo… Partir à l’aventure oui on valide, mais quel que soit votre projet, il faut un minimum de préparation. Renseignez-vous sur votre destination choisie avant de partir : les endroits à visiter, la culture, les choses à éviter etc. Obtenez des conseils pratiques (par exemple le type de documents qu’il vous faut, les assurances, les vaccins etc) et collectez des astuces d’autres voyageurs.

Pour vous éviter toute mauvaise surprise à peine arrivé, assurez-vous également de réserver vos auberges de jeunesse en amont, ou du moins juste au départ, surtout après 7 heures de vol et si vous voyagez en solo. Vous pourrez ensuite être plus flexible selon les villes dans lesquelles vous irez et en fonction des rencontres que vous ferez. Votre planning, si planning il y a, ne restera probablement pas fixe pendant votre aventure.

Captain, in the middle of nowhere ?⚓️? #portugal #travel #picoftheday #mondays #TheWorldGuru

A post shared by Dorothée Gomez (@dorotheegmz) on

 

Assumer son ambition, synonyme de réussite

Tout le monde n’a pas la même définition de la réussite et heureusement ! La clé ici est d’atteindre une réussite personnelle, et non celle des autres ou celle que les autres pensent être la vôtre. Pouvoir assumer ses propres ambitions est primordial afin de sortir de sa zone de confort, d’avancer, de concrétiser son projet.
Alors oui, je vous conseille bien sûr de bien vous entourer, d’écouter les opinions et les conseils des autres, mais la décision finale vous revient.

Vous avez les cartes en main. En bref :  osez prendre des risques, surmontez vos craintes, apprenez à vous faire confiance et lancez-vous ! On croise les doigts…

 

Vous pouvez suivre mes aventures sur Instagram @dorotheegmz ou par ici ? et n’hésitez pas à partager votre expérience en commentaires ci-dessous ?

Share The World!
INSTAGRAM
EMAIL
Facebook
Facebook
GOOGLE
GOOGLE
/blog/sortir-de-sa-zone-de-confort/?lang=fr
Youtube

À propos de l'auteur(e)

Dorothée Gomez

I'm Dorothée, French, German, Spanish & Polish (yess crazy family round 1). Senior Social Media & Content Executive and #HostelworldInsider at Hostelworld. I grew up in Germany before moving to France. My parents are both multicultural, so we are speaking different languages at home. I guess that's also why I'm obsessed with travel, foreign languages and other cultures. ✈ Favourite place on earth: New York City. 🏠 Favourite hostel: LemonRock Hostel, Granada, Spain. Follow my adventures on Instagram @dorotheegmz

Inspirez-vous

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs marqué d'un * sont obligatoires. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 8 =

Les applications mobiles d'Hostelworld

Réservez facilement grâce à la nouvelle application mobile Hostelworld.

Download on App Store Download on Play Store

Cherchez et réservez plus de 33 000 propriétés dans plus de 170 pays, où que vous soyez.