Vous prévoyez de voyager en solo ? Il faut qu’on parle de solitude.

Vous prévoyez de voyager en solo ? Il faut qu’on parle de solitude.

Il y a fort à parier que vous attendiez pas mal de choses de votre premier voyage en mode solo. Un superbe bronzage (tmtc). Découvrir le monde. Vous faire de nouveaux amis. Un feed Instagram de folie. Et aussi, quelques-uns de ces moments où l’on se retrouve à sauter dans l’eau dans son plus simple appareil. Mais comment dire… Le sentiment de solitude, la peur de voyager seul, ça vous ne l’attendiez pas. Et pourtant, c’est un sentiment que la plupart des gens qui voyagent solo expérimentent. C’est aussi l’un de ceux qui ne sont presque jamais évoqués car, allez, c’est pas un peu la lose d’avouer qu’on s’est senti tout seul lors DU voyage de sa vie ?

Du coup, vous dissimulez tout ça sous une tonne de bonheur un peu forcé en espérant très très fort que ce petit pincement désagréable disparaîtra. Et parfois, ça marche. Et ça, c’est vraiment cool. Mais il arrive aussi que cela ne marche pas du tout, que ce sentiment s’amplifie et que vous vous retrouviez à passer de plus en plus de temps à l’intérieur et à ressasser le pourquoi « je n’arrive pas à profiter de ce voyage alors que tout le monde semble être super à l’aise ». Et avant même de vous en rendre compte, vous êtes en train de chercher sur Google comment rentrer chez vous le plus rapidement possible.

Si vous êtes actuellement en plein dedans, fermez tout de suite les pages de réservation de vols et, s’il vous plaît, prenez le temps de lire ce qui suit. La solitude, en plus d’être un sentiment complètement normal, est familière de bien plus de gens que vous ne le pensez. Et, spoiler alert, il existe plein de choses à faire pour empêcher ce sentiment de ruiner votre séjour. En vérité, il n’y a aucune raison d’avoir peur de voyager seul, il suffit simplement de savoir gérer la solitude quand elle vous frappe de plein fouet. Voici 7 astuces qui pourront vous aider.

1. Se reposer, prendre des forces, se recentrer

peur de voyager seul @mirkalaqj08

?You should go and love yourself ?@mirkalaqj08

La faim, la soif et la fatigue sont facilement canalisables. Vous vous êtes déjà senti affamé ? Rappelez-vous ce merveilleux sentiment de plénitude après avoir mangé. Il arrive que parfois l’on confonde besoins physiques et émotionnels. Mangez, buvez, et dormez bien. Vous vous sentez mieux ? Chouette ! Sortez et savourez le reste de votre séjour. Faites-vous une petite note mentale : lorsque votre futur vous se sentira fatigué et esseulé, il se rappellera que ce n’est pas la même chose.

2. Se morfondre sans culpabiliser

Voyage solo solitude @teejayhughes

Faire péter la glace ! ?@teejayhughes

Attendez ! Quoi ? C’est justement le fait de vous morfondre qui vous a mené sur cet article ?! Alors, oui, on est bien d’accord mais là on parle de se « morfondre » sans culpabiliser et d’apprendre à se donner une deadline. Parfois, on a besoin d’évacuer un peu de pression. Déjà, vous n’êtes pas obligés de faire un truc stylé tous les jours de votre périple. C’est pas grave si vous n’allez pas nager avec les requins ou bien grimper en haut du Machu Picchu tous les jours, surtout si vous voyagez sur une longue période. S’accorder une petite pause Netflix, lire un bon bouquin, vous faire un repas à base de glaces… C’est essentiel. Accordez-vous une vraie pause pendant 24h /48h pour pouvoir mieux repartir.

3. Se rappeler qu’on est quelqu’un de génial !

Voyage solo solitude @simplysteph_

Note à vous-même : VOUS ÊTES GÉNIAL ! ?@simplysteph_

Alors, oui… Vous venez de passer les dernièr(e)s heures/jours/semaines à vous répéter que vous étiez juste un loser sans amis… Mais il est important que vous preniez du recul sur la situation. Essayez de vous rappeler de toutes les personnes que vous avez rencontrées au cours de ce voyage. Rappelez-vous de tous ces moments où vous vous êtes bien amusés. Vous voyez vous êtes bien plus cool que vous ne le pensiez.

Si cela peut vous aider, regardez vos photos, voyez toutes les choses super stylées que vous avez déjà faites ainsi que les gens super cool avec lesquels vous étiez. Tout n’est pas si noir, hein ? Et finalement, ce moment de solitude est éphémère, non ?

Et même si vous trouvez que tout ce que nous vous disons ne s’applique pas à votre situation… Peut-être est-ce parce que vos êtes juste au tout début de votre voyage ou bien parce que vous n’avez pas eu encore d’occasion… Mais il n’empêche que vous restez quelqu’un de génial ! Pourquoi ? Eh bien parce que ça demande pas mal de courage et de volonté pour partir comme ça loin de chez soi, de sortir de sa zone de confort et que c’est vous tout seul qui vous êtes lancé ! Est-ce que vous vous rendez compte qu’il y a peu de gens qui sont capables de faire ce que vous êtes en train d’accomplir ? Rien que ça, ça vous rend vraiment cool et ne soyez pas effrayés de vous le dire. 60 fois par heure si nécessaire !

4. Savourer le temps passé seul, surtout si ça nous effraie

Voyage solo solitude @borderjunkieÊtre seul n’est pas la même chose que se sentir seul ?@borderjunkie

Combien de fois, à la fac, au travail, et même dans votre coloc, n’avez vous pas souhaité vous trouver seul ? Eh bien maintenant, vous êtes servis ! Apprenez à savourer ce moment même si cela peut s’avérer un peu effrayant. Quand est-ce que vous aurez l’occasion de pouvoir penser à toutes ces questions finalement importantes mais que l’on repousse dans un coin de son cerveau par manque de temps ? Des questions comme « Qu’est-ce que je veux vraiment faire dans la vie ? »…

C’est vrai que se retrouver seul avec ses pensées peut être une expérience terrifiante, mais comme l’a dit un prix Nobel de la Paix, « Priez pour que votre solitude vous aide à trouver une raison de vivre, suffisamment bonne pour que vous soyez prêts à mourir pour elle ». Et si rien d’aussi profond ne vous arrive durant cette période de réflexion, il est possible que vous soyez juste fatigués de vous-même et que du coup, cela vous pousse à chercher de nouveaux potes 😉

5. Arrêter d’être aussi anti-sociable

Voyage solo solitude @nuriaoliva_

On range son téléphone ! ?@nuriaoliva_

Okay, on est pas hyper gentils sur ce coup-là. Mais soyons un peu honnêtes, vous pourriez peut-être faire un poil plus d’efforts, non ? Déjà, arrêtez de vous cacher dans votre chambre/lit/derrière votre téléphone.

Évidemment, ce n’est pas facile de sortir de sa zone de confort, surtout quand on se sent seul. Mais c’est vraiment l’une des choses qu’il faut que vous vous forciez à faire. Vous vous remercierez plus tard. Si faire le premier pas est vraiment trop difficile pour vous, vous pouvez toujours vous rendre plus abordable : allez du côté du bar de l’auberge, échangez votre téléphone contre un livre.

6. Reproduire ce qui a déjà fonctionné par le passé

Voyage solo solitude @alexjacksonvisuals

Comprendre ce qui marche pour VOUS ?@alexjacksonvisuals

Tout au fond, la plupart d’entre nous savent déjà ce qui nous aide à aller mieux. Est-ce que vous êtes plutôt grande ville ou plutôt plage ? Un peu trop souvent, lorsque l’on part en voyage, on a déjà en tête une idée du séjour que l’on s’apprête à vivre. On a mis au point tout un programme et on essaie de le suivre à la lettre. Mais il est important de savoir reconnaître quand le plan ne marche pas pour être capable de l’oublier et passer à autre chose.

Inspirez-vous de ce qui a marché par le passé, au cours de ce voyage ou bien des précédents. Ça peut être simplement changer régulièrement de ville, ou bien juste d’auberge au sein de la même ville. En vous mettant dans votre environnement préféré, il sera évidemment plus simple de résoudre vos problèmes. Et une fois que vous vous serez remis en selle vous pouvez toujours revenir à votre programme d’origine si c’est ce que vous souhaitez. Ça ou bien tout autre chose, si vous avez trouvé un truc encore mieux grâce aux nouvelles rencontres que vous aurez faites !

7. Ne pas laisser les amitiés au hasard

peur de voyager seul @kendraauckland

Les amis rencontrés en voyage sont souvent les meilleurs !  ?@kendraauckland

Dans un monde idéal, les voyageurs solo vogueraient d’un groupe d’amis à un autre sans un seul jour de solitude entre les deux. Et le pire, c’est que souvent ça marche comme ça ! Mais évidemment, parfois non. C’est pourquoi il est important d’avoir quelques petites tactiques de secours pour pouvoir rencontrer de nouvelles personnes dans une ville que l’on ne connaît pas. Heureusement, il existe pleins de façons de rencontrer des gens quand on voyage seul, celles-ci sont mes préférées :

  • Allez au bar de l’auberge : de tous les endroits du monde, il s’agit du spot où vous aurez le plus de chance de tomber sur des voyageurs solo comme vous qui ne seront pas du tout effrayés quand vous viendrez leur parler comme ça. Vous arriverez peut-être même au moment du départ pour le barathon !
  • Faites une visite guidée de la ville : passez la journée avec d’autres voyageurs et vous vous ferez peut-être bien des potes pour la vie ou au moins pour le dîner. Soyez juste attentifs au type de visites que vous choisissez : les hôtels et les sites en ligne ont plutôt tendance à s’adresser aux couples et aux familles, celles des auberges sont celles qui ont les groupes de voyageurs les plus diversifiés.
  • Rejoignez un groupe Facebook. FB ainsi que les forums de voyage sont pleins de gens qui voyagent et qui cherchent des compagnons d’aventure.
  • Allez à un « rendez-vous » : les applis comme Tinder facilitent grandement les rencontres avec des gens du coin. L’idée d’un rencart ne vous dit rien (ou alors votre douce moitié à la maison ne serait certainement pas vraiment d’accord) ? Ajoutez une petite note sur votre profil précisant que vous êtes à la recherche de potes plus que du grand amour.
  • Contactez toutes les personnes que vous connaissez : connaissez-vous cette théorie que l’on est à 6 poignées de main de Barack Obama (ou de n’importe qui d’autre sur la planète) ? Vous savez donc que vous avez toutes les chances de connaître quelqu’un qui connaît quelqu’un qui se trouve dans la même ville que vous. N’hésitez pas à demander autour de vous, vous seriez surpris de découvrir certaines connexions !

Se sentir seul lors de son voyage n’a pas à sonner le glas pour votre périple. Comme bien des aventures dans la vie, les moments déprimants sont souvent temporaires et si vous arrivez à dépasser ça grâce aux astuces que nous vous avons données, il n’y a pas de raison que vous n’arriviez pas à réaliser toutes les super projets que vous aviez avant de commencer votre voyage.

Et si vous rencontrez quelqu’un qui se trouve dans la même situation que la vôtre, n’hésitez pas à aller vers lui et à lui dire « je vous ai déjà raconté comment je me suis retrouvé à sauter dans une rivière à poil ? ».

 

À propos de l’auteur

Jo Fitzsimons est l’auteur du très populaire blog de voyage Indiana Jo. En 7 ans de voyages solo, elle a ressenti plus d’une fois ce sentiment de solitude. Et, non. Elle n’est pas une loser. Suivez ses aventures sur Facebook, Pinterest et Instagram.

Si vous avez déjà ressenti cette peur de voyager seul, dites-nous tout en commentaire plus bas !

Share The World!
INSTAGRAM
EMAIL
Facebook
Facebook
GOOGLE
GOOGLE
/blog/peur-de-voyager-seul/?lang=fr
Youtube

À propos de l'auteur(e)

Claudia Merlo

Corsican storyteller with a London fixation. You'll find me in a bookshop, spending money I don't have, at a concert in a sweaty venue or booking a spontaneous trip after two pints at the pub. Find me on instagram @bigsmokeblackbird

Inspirez-vous

3 Responses to “Vous prévoyez de voyager en solo ? Il faut qu’on parle de solitude.”

  1. Je pense gérer normalement la solitude. Ce coup-ci j’ai fait une erreur. Repartir en Décembre en Thaïlande pour deux mois alors que j’ai passé en Septembre deux super semaines avec mon fils. Séjour qui nous a beaucoup rapprochés.

  2. Merci pour ces conseils, j’ai vraiment une peu bleu de partir dans un mois pour deux semaines en Birmanie, peur de me retrouver seul, de ne pas aborder les gens… Quand on est dans un lieu seul c’est chaud 🙂 bref je stress

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs marqué d'un * sont obligatoires. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les applications mobiles d'Hostelworld

Réservez facilement grâce à la nouvelle application mobile Hostelworld.

Download on App Store Download on Play Store

Cherchez et réservez plus de 33 000 propriétés dans plus de 170 pays, où que vous soyez.