L’Ultime Guide du Routard pour Explorer l’Écosse !

L’Ultime Guide du Routard pour Explorer l’Écosse !

Pays abritant des centaines de kilomètres de nature sauvage, des sites historiques à foison, des petites villes pittoresques et des monuments sublimes, l’Ecosse possède un charme indéniable. Mais nous sommes avant tout ici pour découvrir les petits secrets du pays. Levons les voiles sur les plages de sable blanc, les superbes pistes de ski, les chemins de montagne et les escapades en ville. L’Ecosse, pays riche en histoire, a tout à offrir et n’attend que vous !

Les beaux paysages d’Écosse et son histoire fascinante (et parfois cruelle) en font une destination incontournable. Avec son nombre illimité de choses à voir et à faire, l’Écosse est LA destination idéale pour un petit week-end ou pour un voyage un peu plus long. Courageux aventuriers ou voyageurs du dimanche, préparez-vous à faire connaissance avec la vraie Écosse :

  1. La meilleure période pour visiter l’Ecosse
  2. Et quel temps fait-il en Ecosse ?
  3. Le top des festivals en Ecosse 
  4. L’histoire de l’Ecosse
  5. Les transports en Écosse
  6. Les endroits à visiter en Ecosse
  7. Visiter l’Ecosse en fonction de ce que vous aimez
  8. Nourriture écossaise
  9. Boissons écossaises typiques
  10. Conseils de voyage pour partir en Écosse

La meilleure période pour visiter l’Écosse

En hiver

Chaque année, quand vient l’hiver, l’Ecosse est recouverte d’une épaisse couche de neige, transformant ses paysages déjà magnifiques en un paysage hivernal pittoresque, particulièrement féérique à l’époque de Noël. Amateur de sports extrêmes ?! Essayez de faire du ski dans les Cairngorms ou du snowboard sur Nevis Range, la plus haute montagne des îles britanniques et une véritable icône écossaise.

Au printemps

Le printemps en Ecosse est un spectacle à voir absolument, le pays regorge d’arbres fleuris sous un ciel presque tout le temps bleu. C’est la saison idéale pour tous types de vacances, que vous recherchiez un coin plus tranquille, l’énergie des villes ou que vous vouliez partir explorer des montagnes parsemées de bruyère et de fleurs sauvages.

Guide Ecosse - visiter au printemps

En été

L’été en Écosse et ses températures plus chaudes ouvre les portes à de nouvelles activités, comme les nombreux festivals culturels ou dormir à la belle étoile. Qui n’a jamais rêvé de se réveiller face à un lac en profitant d’une vue spectaculaire de bon matin ?! La capitale du pays, Édimbourg, est beaucoup plus animée en été, en partie grâce aux festivals d’Édimbourg qui ont lieu en août. Mais vous trouverez également de la nourriture typique, des évènement artistiques et des festivals de musique écossaise traditionnelle dans tout le pays, de Glasgow à Skye.

En automne

Les paysages aux couleurs chaudes envahissent la campagne écossaise quand vient l’automne, ce qui en fait un moment unique pour partir à l’exploration (et accessoirement l’occasion idéale pour prendre cette photo Instagram à couper le souffle !). Les amoureux de la nature se réjouissent chaque année de la faune locale qui revient, comme les cygnes sauvages au Nord ou les bébés phoques gris sur la côte Ouest.

Quel temps fait-il en Écosse ?

Avec de superbes hivers blancs et un soleil radieux en été, l’Ecosse bénéficie d’un climat assez varié. Situés au centre du pays, Edimbourg et Glasgow bénéficient d’un temps doux et agréable tout au long de l’année et ne subissent pas les températures plus froides que l’on peut avoir sur les montagnes plus au Nord.

La neige en Écosse

L’Écosse sous la neige vaut la peine si vous prenez l’emblématique Red Poudlard Express, pour parcourir les paysages blancs de l’Ouest du pays. La neige rendra votre voyage féerique et vous pourrez apprécier des panoramas à couper le souffle.

Dans les régions montagneuses de l’Ecosse, la neige est assez stagnante entre novembre et mars, alors n’oubliez pas vos gants et votre écharpe parce que ça risque de cailler. Ah, au fait, maintenant vous avez l’excuse parfaite pour dévaler les pistes de ski !

Guide Ecosse - neige

📷: @mabdulle

Les principales festivités en Écosse

St. Andrew’s Day

La St Andrew est la fête nationale officielle de l’Écosse et prend place le 30 novembre. Non seulement elle commémore la « Saint-André » et le début de l’Avent, mais c’est aussi un jour férié. Pensez grandes fêtes, la danse Ceilidh traditionnelle et autres festivités culturelles à travers tout le pays. La célébration la plus célèbre a lieu dans la ville universitaire de St. Andrews, sur la côte Est, où les festivités durent toute une semaine.

Burns Night

Burns Night qui a lieu le 25 janvier de chaque année célèbre la vie et les accomplissements de Robert Burns, poète et figure emblématique de l’Écosse. Elle consiste en somme à manger beaucoup de haggis, à boire beaucoup de whisky et à réciter les poèmes, vers et chansons les plus célèbres de Burns. Beaucoup choisissent de passer les festivités chez eux entre amis, mais vous pourrez aussi trouver des pubs ou restaurants offrant une formule spéciale pour l’occasion, plus particulièrement en ville.

Les Festivals d’Édimbourg

Parmi les nombreuses festivités apparaissant sur le calendrier écossais se trouvent les festivals d’Édimbourg, le plus grand festival artistique du monde. Les festivals d’Édimbourg rassemblent acteurs, chanteurs, comédiens et bien d’autres artistes du monde entier pour démontrer leurs talents au milieu de décors traditionnels et alternatifs. Habituellement, ça se déroule sur quelques semaines en août, c’est certainement un must à faire dans la région ! Assurez-vous de réserver vos billets et votre hébergement bien à l’avance car Edimbourg devient surpeuplé quand arrive l’été, que ce soit par des voyageurs ou des locaux.

Hogmanay

Hogmanay, c’est un peu notre Nouvel An à nous mais en plus… écossais. Traditionnellement célébrée avec beaucoup d’alcool, de danses et d’autres festivités, chaque village et chaque ville aura sa propre façon de le célébrer. Les villes restent en top pour passer le nouvel an, et plus particulièrement Edimbourg avec ses interminables concerts et des feux d’artifice à couper le souffle.

Guide Ecosse - meilleurs festivals - Hogmanay

L’histoire de l’Ecosse

De la colonie romaine aux batailles sanglantes entre clans, l’histoire de l’Ecosse est fascinante et profonde. Voici cinq points rapides sur l’histoire écossaise qui vous permettront de vous mettre à jour et, on vous le promet, vous donneront envie d’en savoir plus :

1. L’Écosse est une terre qui a été habitée pendant plus de 12 000 ans, y compris par les Romains qui ont conquis les terres d’une tribu celtique locale appelées à cette époque la Calédonie, vers 84 après JC. Et en tant que bons Romains, ils ont ensuite construit de nombreuses fortifications et structures de défense, y compris le mur d’Antonin dont les ruines existent encore et font un itinéraire idéal de randonnée.

2. Les autochtones écossais ont commencé à se diviser en clans à partir du 12ème siècle, chacun possédant ses propres terres et son symbole distinctif revendiqué par le crest (armoirie) ou la couleur du tartan du kilt. Le clan était généralement créé autour d’une grande famille écossaise et prenait aussi en compte leurs amis, alliés et serviteurs fidèles. Chaque clan possédait un chef, généralement le patriarche de la famille et était attaché à une fortification comme un château ou manoir. On compte plus de 170 clans au XVIIème siècle, autant vous dire que ce n’était pas rose tous les jours. Les querelles incessantes inter-clan ont fait couler beaucoup de sang pendant de très longues décennies et il existe certaines rivalités entre familles encore aujourd’hui !

3. L’Écosse était autrefois un état souverain jusqu’à 1707 où les Actes d’Union transformeront le royaume d’Ecosse et le royaume d’Angleterre (et le Pays de Galles) en « royaume de Grande-Bretagne ». Malgré cela, les tentatives pour récupérer la couronne d’Ecosse et son indépendance sont nombreuses. Après bien d’autres avant lui, Bonnie Prince Charlie (héritier de la famille des Stuart, à la tête de l’Ecosse pendant plusieurs décennies) tenta de récupérer le trône en 1745 avec l’aide de nombreux Highlanders locaux. Cette révolte jacobite a entrainé plusieurs combats, y compris la tristement célèbre bataille de Culloden. Cette défaite catastrophique entraina une répression très forte auprès des clans des Highlands de la part des Anglais qui mirent un terme au système de clan pour de bon.

4. Les Ecossais ont eux aussi connu leur siècle des Lumières, période entre le XVIIIème et le XIXème siècle, qui a vu l’Ecosse s’ouvrir et se démarquer dans de nombreux domaines tels que la science, l’art, l’éducation, l’industrie et l’économie. L’Ecosse est le berceau de nombreuses inventions révolutionnaires comme la pénicilline, les anesthésiques, les trains à vapeur et même le téléphone !

5. Même si elle est toujours une nation constitutive du Royaume-Uni, l’Écosse obtient un peu plus de liberté grâce au Scotland Act de 1999. Elle possède maintenant son propre gouvernement régit par un Premier Ministre Ecossais ainsi que son propre parlement siégeant à Holyrood à Edimbourg, et est autorisée à adopter ses propres lois.

Les transports en Écosse

Que vous choisissiez de partir à l’aventure en voiture ou en transports en commun, l’Ecosse est très facile d’accès. Il existe beaucoup d’endroits à voir hors des sentiers battus, donc il vous faut vraiment prendre la peine d’explorer toutes vos options de transports afin que vous puissiez profiter au maximum de ce pays !

Conduire en Écosse

Il est difficile de ne pas tomber amoureux de la magnifique campagne écossaise et de ces îles pittoresques. La meilleure façon de découvrir ces lieux extraordinaires est de louer une voiture et de se lancer dans l’un de ces road trips épiques à la Thelma et Louise

Dans les villes, vous pouvez compter sur les transports en commun et les sentiers de randonnée faciles d’accès.

Vous pourrez facilement prendre un vol, un train ou un autocar pour vous déplacer dans le pays mais avoir une voiture vous donnera plus de flexibilité et de possibilité pour réellement partir à l’aventure.

En ce qui concerne les îles les plus éloignées telles que l’île d’Arran, les Hébrides, les Orcades et les Shetlands, il vous faudra trouver un avion ou un ferry et une fois arrivé, il vous faudra prendre les transports en commun, louer un véhicule ou simplement utiliser vos jolis petits petons.

Le réseau ferroviaire en Écosse relie la plupart des grandes villes entre elles, parfait pour explorer le pays. Il existe des trains directs pour Glasgow et Édimbourg partant de nombreuses autres villes du Royaume-Uni, y compris Londres, Manchester, York et Leeds. Les voyages en train en Ecosse sont une attraction à part entière car c’est un des meilleurs moyens de profiter de la beauté édifiante de la campagne écossaise.

Si vous partez de Londres, le Caledonian Sleeper est un moyen génial pour remonter vers l’Ecosse, disponible presque tous les jours, à destination d’Édimbourg, de Glasgow, de Fort William, d’Aberdeen et d’Inverness. Attention à la durée du trajet (environ 7 heures pour arriver à Edimbourg), néanmoins ce charmant train-couchette est très abordable si vous réservez à l’avance et vous pourrez profiter des plus beaux paysages depuis votre fenêtre.

Voyager en bus en Écosse

Le moyen le plus économique de voyager en Écosse est d’utiliser les services d’autocar CityLink qui relient presque tous les recoins du pays. Ils ont des services partant de Glasgow, d’Edimbourg ainsi que de Skye et de Dundee avec des prix variant selon le moment où vous réservez.

Si vous prévoyez d’utiliser les transports en commun pour une grande partie de votre voyage, il pourrait être intéressant d’investir dans un pass ou un billet mixte proposé par ScotRail. Les forfaits Highland Rover vous permettent de voyager en bus, en train et en ferry dans les Highlands pendant quatre jours pour un peu moins de 100 €. Le pass Central Scotland Rover vous donne trois jours consécutifs de voyage illimité entre Edimbourg et Glasgow, en prenant en compte les déplacements en métro à Glasgow, pour seulement 45 €.

Voler vers et en Ecosse

L’Ecosse possède quelques grands aéroports ouverts aux destinations internationales mais aussi à la plupart des aéroports du pays. Ceux-ci incluent l’aéroport d’Edimbourg, l’aéroport de Glasgow, l’aéroport d’Aberdeen et l’aéroport d’Inverness. Il est généralement plus rapide (et parfois moins cher) de choisir l’avion pour se rendre dans certains endroits en Ecosse lorsque l’on vient du Royaume-Uni. Si vous réservez à l’avance, vous pourrez tomber sur des vols Londres/Glasgow ou Londres/Édimbourg à 30 € l’aller et environ 70 € pour se rendre jusqu’à Aberdeen ou Inverness.

L’Écosse compte également beaucoup d’aéroports plus petits qui contribuent à rendre les régions plus éloignées beaucoup plus accessibles. Lewis et Harris sont desservies par l’aéroport de Stornoway, tandis qu’Islay, Orkney et Shetland ont également de petits aéroports pour vous faciliter la tâche.

Voyager autour d’Edimbourg et de Glasgow

Les deux principales villes d’Ecosse sont relativement bien desservies niveau transport. Glasgow Central, Édimbourg Waverley et Edinburgh Haymarket offrent des connexions vers beaucoup de grandes villes du Royaume-Uni et d’autres parties de l’Écosse, et il est également facile de s’y déplacer comme bon vous semble.

Glasgow possède son propre métro (le troisième plus ancien au monde) qui circule de manière circulaire et qui dessert la totalité de la ville. C’est pour cela, ainsi qu’à cause de sa couleur orange, qu’on l’a affectueusement surnommé « The Clockwork Orange » (« le mécanisme d’horloge orange »). Le métro de Glasgow est assez abordable, un ticket pour une journée coutant à peu près 3 €. Alternativement, la ville possède un grand réseau de bus ainsi que de nombreux taxis et Ubers bon marché.

Edimbourg est une ville ou l’exploration se fait principalement à pied, car beaucoup de ses principales attractions sont situées le long ou tout près du Royal Mile. Il y a aussi des services de bus 24/24 h, en plus d’un service de tramway qui part de York Place et va jusqu’à l’aéroport d’Edimbourg.

Voyager vers les îles écossaises

Vous pouvez atteindre des îles plus éloignées comme les Hébrides extérieures, les Shetlands et les Orcades en avion depuis Glasgow, Edimbourg, Aberdeen ou Inverness. Si vous êtes en voiture, pas de panique : il vous sera possible de choper un ferry pour Stornoway sur Lewis et Harris, et St Margaret’s Hope, Stromness et Kirkwall dans les Orcades. Vous pouvez également obtenir un ferry NorthLink pour les Shetlands, mais sachez que cela prendra plus de 12 heures si vous partez d’Aberdeen ou environ 9 heures d’Orkney.

Les endroits à visiter en Ecosse

Il y a tellement de choses à faire et à voir en Écosse, des week-ends en amoureux aux sensations fortes, tout y est possible. On vous conseille de partir plus de deux semaines pour vraiment voir et apprécier tout (ou presque) ce que ce petit pays a à offrir, mais voici déjà une sélection des meilleures destinations à ne surtout pas manquer lors de votre passage en Ecosse :

Edimbourg

La capitale historique de l’Écosse est sans aucun doute la plus belle ville du pays par son architecture vieille de plusieurs siècles ainsi que par sa position géographique, surplombant toute la côte est. Vous aurez l’embarras du choix ici quand il s’agira de remplir votre journée, c’est pourquoi c’est une destination qu’il vaut mieux visiter plusieurs fois ou prévoir un peu plus de temps pour réellement profiter de tout ce que la ville a à offrir.

Si vous n’êtes seulement à Edimbourg que pour quelques jours, il y a plusieurs sites incontournables. « The Old Town » (littéralement « vieille ville ») se compose de plusieurs anciens bâtiments, certains datant du XVème siècle et abrite en son cœur le château d’Édimbourg. Son histoire est fascinante et c’est le lieu où reposent les plus anciens joyaux de la couronne de Grande-Bretagne. Il est situé sur Castle Rock à l’extrémité ouest du majestueux Royal Mile. L’autre attraction palatiale d’Édimbourg est le palais de Holyrood, un élégant bâtiment qui accueille les familles royales depuis des générations, dont Mary Queen of Scots. Cette partie de la ville bourdonne d’énergie en août grâce aux festivals d’Édimbourg. Une autre grande attraction pas très loin, pour les amateurs d’horreur, est le Surgeon’s Hall Museum qui explore l’histoire médicale de la ville en s’attardant sur le trafic de cadavres qui l’a rendu célèbre à l’époque victorienne.

Edimbourg est une ville idéale pour faire du shopping. Entre antiquités haut de gamme et objets décoratifs trouvés au Grassmarket et les nombreux magasins de souvenirs et les petites boutiques indépendantes de Stockbridge, il y en a pour tous les goûts. Et pour se détendre, la ville possède une quantité astronomique de bars et de restaurants allant d’établissements étoilés aux cafés un peu atypiques comme The Elephant House (où JK Rowling a écrit ses premiers romans Harry Potter). Et s’il vous reste un peu de temps, l’école de cuisine New Town d’Edimbourg vous propose une masterclass sur la cuisine écossaise pour devenir des pros du haggis ou rendez-vous dans l’une des distilleries de whisky ou de gin pour une dégustation de votre tipple préféré.

Si le temps est clément, assurez-vous de ne pas louper la petite marche de 3 km jusqu’à Arthur’s Seat, un ancien volcan, pour avoir la meilleure vue panoramique sur Edimbourg et bien au-delà.

Temps nécessaire pour explorer Edimbourg : 2 jours

Les auberges de jeunesse à Édimbourg

Guide Ecosse - Edimbourg

📷: @vikttr

Skye

Cette petite île au large de la côte ouest de l’Ecosse est célèbre pour ses paysages massivement variés qui comptent des montagnes spectaculaires, comme des plages de sable doré et des kilomètres de landes inhabitées qui ne demandent que d’être explorées … Alors oui, il y a des plages en Ecosse et elles sont réellement géniales !

Commencez votre exploration dans le petit village animé de Portree idéal pour les touristes avec ses petits restaurants, ses boutiques locales et ses activités en veux-tu-en-voilà, y compris le Centre Aros qui est idéal pour une journée pluvieuse. Au-delà du village, vous trouverez des paysages inhabités, y compris le célèbre Old Man of Storr, rocher dominant toute la vallée, ainsi que de nombreux lacs incroyables et cascades féériques.

Si vous êtes un grand marcheur, faire un arrêt à Quiraing est un must. Cette vaste étendue de terre volcanique est un paysage à couper le souffle et la marche (qui passe par le Skye Museum of Island Life) peut être bouclée en trois heures environ. Assurez-vous de réserver bien à l’avance pendant les saisons touristiques.

Temps nécessaire pour explorer Skye : 3 jours

Les auberges de jeunesse à Skye Guide Ecosse - Skywalker Hostel à Skye

Le Skyewalker Hostel

Les Highlands

Les montagnes majestueuses et les lochs scintillants des Highlands écossais sont vraiment un spectacle à ne pas manquer. Située dans le Nord de l’Écosse avec Inverness comme capitale, cette région devrait assurément être une étape dans votre voyage en Ecosse car elle a bien plus à offrir que le légendaire Loch Ness.

Inverness est idéal pour une petite escapade en ville et est entouré de sublimes paysages. Vous y trouverez un tas d’attractions au top comme l’immense centre culturel d’Eden Court, le magnifique Canal Calédonien et des structures historiques telles que le château datant du XIXe siècle et la cathédrale victorienne de la ville. À seulement dix minutes de route d’Inverness se trouve Culloden, le lieu qui a servi de décor à l’une des batailles les plus violentes et emblématiques de l’histoire de l’Ecosse entre les rebelles jacobites et les Britanniques en 1748.

Comme pour le reste de l’Ecosse, vous pouvez continuer à parcourir des kilomètres dans les Highlands et ne jamais vous lasser du paysage. Mais laissez-nous vous donnez deux ou trois endroits à voir pour orienter un tantinet votre promenade. Glenfinnan se trouve à l’extrémité sud de la région et est célèbre pour son viaduc que vous reconnaîtrez certainement des films Harry Potter. Vous pouvez l’emprunter en attrapant le train à vapeur allant de Mallaig à Fort William, une ville située aux pieds du Ben Nevis, le plus haut sommet d’Écosse et petit paradis sur terre pour les randonneurs, les alpinistes, les skieurs et les passionnés du grand air.

Temps nécessaire pour explorer Les Highlands : 3 jours

Guide Ecosse - viaduc de Glenfield

📷: @vikttr

Aberdeen

Connue sous le nom de la ville du granit, Aberdeen est aussi la capitale de l’industrie pétrolière britannique et un excellent arrêt après avoir exploré The Highlands. C’est une ville moderne qui dispose de nombreux bars et restaurants, ainsi que de quelques superbes musées, dont le musée maritime d’Aberdeen.

Si vous avez le temps, faites un tour le long de la côte de l’Aberdeenshire. Vous y trouverez des criques spectaculaires, des châteaux comme Dunnottar près de Stonehaven et de jolies villes, y compris Portsoy, célèbre pour sa délicieuse crème glacée ! Fraserburgh vaut également le coup si vous êtes un amateur de fruits de mer car c’est l’un des plus grands ports de crustacés d’Europe. Et si vous avez de la chance, il vous sera même possible d’apercevoir des dauphins le long des côtes.

Temps nécessaire pour explorer Aberdeen : 1 jour

Les auberges de jeunesse à Aberdeen

Glasgow

A seulement 45 km d’Edimbourg, Glasgow ne pourrait pas être plus différente que la capitale historique du pays. C’est une ville jeune, moins chère, réputée pour ses habitants accueillants, sa population étudiante dynamique et sa large gamme de choses gratuites à faire : en somme le paradis pour les routards !

Glasgow a été en grande partie rénovée et revendique une gastronomie et une vie nocturne des plus vibrantes aussi bien qu’une liste interminable d’attractions nouvelles et historiques. Ses célèbres monuments artistiques incluent la magnifique Kelvingrove Art Gallery ainsi que le Mackintosh Center qui expose les chefs-d’œuvre architecturaux de Charles Rennie Mackintosh et offre une vue panoramique sur le paysage urbain depuis le sommet de sa plateforme d’observation.

La nécropole de Glasgow est, elle aussi, un site intéressant et très atypique. Ce cimetière victorien au sommet d’une colline se situe tout près de la cathédrale de Glasgow. Une fois fini, vous pouvez aller vous promener vers George Square qui est rempli de statues et de bustes de grandes figures écossaises et qui expose l’une des trois seules statues de la liberté au monde. Prends-toi ça New York !

Les amoureux de la nature apprécieront sans aucun doute de flâner dans les jardins botaniques de Glasgow, qui abritent d’immenses serres et plusieurs jardins extérieurs aux plantes extraordinaires. De là, il n’y a que quelques pas jusqu’à la sublime université de Glasgow (datant du XIIIème) avec ses cloîtres de style gothique, décors de plusieurs films d’Harry Potter.

Temps nécessaire pour explorer Glasgow : 2 jours

Les auberges de jeunesse à Glasgow

Guide Ecosse - Glasgow

Les Scottish Borders

Autrefois décors de luttes armées entre clans, les « Marches Ecossaises » sont maintenant un paradis sur terre pour tout les aventuriers amateurs de randonnée. Elles s’étendent des douces collines de Dumfries et de Galloway à l’ouest jusqu’aux terrains plus abruptes du centre et de l’est du pays.

Il vous sera très facile de vous perdre pendant quelques jours en serpentant à travers les villages et les villes éloignées de la région. L’une des principales caractéristiques de l’endroit sont ses innombrables vestiges historiques, témoins du passé, entre anciens châteaux, abbayes abandonnées et champs de bataille.

Les endroits clés incluent entre autres Melrose Abbey, située dans un endroit idyllique juste en dehors de la ville de Melrose, et Selkirk qui est célèbre pour être l’endroit où William Wallace est devenu Gardien de l’Ecosse mais aussi pour ces délicieux banniques aux fruits. Et pas très loin, le long de la Tweed River, vous trouverez également la somptueuse Abbotsford House, ancienne demeure du célèbre auteur et historien Sir Walter Scott.

Temps nécessaire pour explorer les Scottish Borders : 3 jours

Dumfries & Galloway

Les fanatiques de plein air se réjouiront des sublimes collines et de la faune diverse et extraordinaire qui caractérisent Dumfries & Galloway. Soyez à l’affût des écureuils roux, des cerfs majestueux et des oiseaux de proie virevoltant à travers le ciel. Oh, et que diriez-vous de vous élancer de la plus grande tyrolienne d’Ecosse ?! Le meilleur moyen de profiter des paysages de la région… ou du moins le plus rapide !

Si vous préférez ralentir un peu les choses, pourquoi ne pas aller explorer la splendeur médiévale du château de Caerlaverock ou vous promener dans le Logan Botanic Garden ? Dumfries & Galloway est tout simplement une région magnifique, alors apportez votre appareil photo et faites-vous plaisir en ramenant des clichés qui rendront tout le monde jaloux.

Temps nécessaire pour explorer le Dumfries & Galloway : 2 jours

Guide Ecosse - plage de rêve

📷: @vikttr

Visiter l’Ecosse en fonction de ce que vous aimez

Les meilleurs endroits pour les gourmets

Les gourmets seront au paradis dès qu’ils auront goûté à l’Ecosse. Après un long voyage ou une journée éreintante de visite et de randonnée, votre ventre se met à gargouiller ? Pas de panique ! Les Ecossais sont les rois pour les plats copieux et gourmands qui tiennent au corps ! Les fruits de mer sont péchés en abondance le long de la côte ouest, en particulier autour du Loch Fyne, qui est bien connu pour ses huîtres, moules et harengs que vous retrouvez tout juste péchés sur tous les menus des restaurants de la région.

Se faire plaisir avec un extra fish and chips est également un must si vous restez le long de la côte écossaise, et pour rester dans le sujet, le saumon le plus frais se trouve dans Perthshire. Stornoway sur l’île de Lewis est célèbre pour son boudin noir confectionné à l’ancienne sans additifs et avec des produits locaux, tandis que l’île d’Arran est connue pour ses fromages onctueux qui fondent en bouche.

Les grandes villes d’Ecosse ne font pas exception à la gourmandise nationale ! Que vous soyez à la recherche d’un restaurant étoilé au guide Michelin ou d’un encas à grignoter pas trop cher, Glasgow est « the place to be » ! Cette ville dynamique compte de nombreux grands marchés comme le Big Feed Street Food Social et le nouveau Platform Market qui se trouve dans les Arches sous la gare centrale de Glasgow qui accueillent les meilleurs vendeurs de street food de la ville. Le Farmer’s Market d’Edimbourg prend place tous les samedis sur les remparts du château et vous y trouverez d’excellents produits frais locaux et tout ce dont vous aurez besoin si vous décidez de cuisiner vous-même.

Les meilleurs endroits pour partir à l’aventure

Ce n’est pas un secret que l’Ecosse regorge de très grands sentiers de randonnée, des chemins de montagne de Glencoe et des forêts du West Highland Way, au Fife Coastal Path qui est parsemé de petits villages de pêcheurs. Ceux en perpétuelle quête de grand air et d’aventures se délecteront des milliers de pistes et paysages à parcourir, qui offrent tellement plus qu’une simple marche à pied.

Fort William au sommet de Lochaber est surnommée la « capitale du plein air du Royaume-Uni » grâce à sa large gamme d’activités qui vont de la randonnée à la pêche en passant par le rafting en eaux vives et le ski. À proximité, le Glen Nevis marque également le début de la randonnée de huit heures jusqu’au sommet de Ben Nevis pour des panoramas impressionnants à perte de vue.

Si vous aimez les sensations fortes, vous avez de la chance car l’Écosse est un endroit fantastique pour s’essayer au parachutisme. Survolez la magnifique campagne de Fife depuis le centre de parachutisme près de St. Andrews, et faites-nous confiance, vous ne le regretterez certainement pas.

Et comme il ne faut pas faire de jaloux, l’Ecosse est aussi un endroit idéal pour les skieurs, avec les grandes pistes à Glencoe et les montagnes de Nevis qui n’attendent que d’être explorées.

Et pour une aventure un peu plus décontractée pour profiter de la beauté naturelle du pays, une excursion en bateau à l’île de Mull au printemps et en été vous coupera le souffle lorsque vous apercevrez des petits rorquals qui naviguent sous la mer sombre. En fait, une grande partie de la côte ouest de l’Écosse abrite toutes sortes de créatures marines dignes des plus beaux récits, des dauphins aux phoques gris en passant par les orques mais aussi par des dizaines d’espèces de requins.

Guide Ecosse - randonnée en montagne

Les meilleurs endroits pour les férus d’histoire

Avec ses centaines d’années de batailles épiques et de réalisations artistiques et scientifiques, l’histoire, ce n’est pas ce qui manque en Ecosse.

Édimbourg est probablement la ville la plus historique du pays, mais Glasgow regorge également de nombreux sites fascinants. Glasgow Green, aujourd’hui le plus grand espace vert de Glasgow qui abrite en son cœur le People’s Palace Museum, est imprégné d’histoire car il fut un lieux important de tous temps pour les habitants de la ville en commençant par être premier lavoir public de la ville, puis l’endroit de réunion publique pour les réformateurs du XIXe et XXe siècle, mais aussi comme parc d’attractions victorien ou encore comme place  d’exécution et aujourd’hui il sert de décor à de nombreux festivals de musique et performances artistiques.

La campagne, elle aussi, regorge de sublimes sites historiques à visiter, y compris de nombreux châteaux magnifiquement restaurés ou laissés au gré du temps pour les transformer en ruines majestueuses. Tandis que les plus célèbres se trouvent à Edimbourg, Stirling et Balmoral, vous trouverez des sites dans la campagne. Aberdeenshire est la région où vous pouvez voir le plus de monuments sur le fantastique Castle Trail d’Écosse, tandis que le château médiéval de Doune, situé juste à l’extérieur de Stirling, est un must pour les fans de Game of Thrones et d’Outlander.

L’Ecosse est également parsemée d’anciens champs de bataille dont les plus célèbres sont Culloden et Glencoe dans les Highlands, deux des endroits les plus visités d’Écosse ! D’autres batailles épiques incluent celle menée par William Wallace à Falkirk au XIIIème siècle. Le champ de bataille précis est inconnu, mais elle est à jamais commémorée par les sublimes et mythiques Kelpies, les plus grandes sculptures de chevaux du monde.

Les meilleurs endroits pour les férus d’art

De la Galerie d’Art Moderne au chef-d’œuvre architectural qu’est le Kelvingrove Museum, Glasgow est l’endroit idéal pour tous les férus d’art. Alors que la première présente des œuvres d’artistes contemporains écossais et internationaux, la dernière est composée de 22 galeries remplies d’une collection d’œuvres de divers artistes connus et moins connus pour votre plus grand plaisir.

Glasgow peut être largement considéré comme le meilleur endroit en ce qui concerne l’art pictural, mais Edimbourg possède aussi sa juste part de galeries, y compris la Galerie Nationale Ecossaise. À quelques centaines de kilomètres au nord de Stromness dans les Orcades, vous découvrirez le Piers Art Center qui abrite des œuvres de dizaines d’artistes britanniques renommés du XXe siècle.

Les meilleurs endroits pour des vues panoramiques

Il y a tellement de paysages à découvrir en Ecosse, de la nature sauvage des Highlands aux superbes plages vierges des Hébrides extérieures. Si vous cherchez un endroit magnifique à proximité des plus grandes villes du pays, Loch Lomond est l’emplacement de choix. Savourez des fruits de mer juste péchés dans l’un de ses restaurants sur les rives, faites un tour dans les charmants Puck’s Glen ou faites une excursion en bateau sur l’une des trente îles du loch, dont Inchconnachan, étonnamment peuplée de wallabies !

Vous ne le pensez peut-être pas, mais l’Écosse abrite en réalité des plages à couper le souffle. Celles des îles des Hébrides extérieures (à savoir Lewis et Harris) sont célèbres pour leurs sable doré et leurs eaux claires qui s’apparentent aux côtes des Caraïbes. Un endroit sublime pour une ballade tranquille ou prenez une combi et sautez à pieds joints !

La vaste plage de St Ninian’s Isle près de Lerwick dans les îles Shetland est connue comme l’une des plus belles plages de Grande-Bretagne, tandis que la plage West Sands de St. Andrews est une alternative plus proche du centre de l’Ecosse.

Dans les régions éloignées et plus au nord de l’Écosse, vous pourrez apercevoir l’une des meilleures vues du pays après la tombée de la nuit, les sublimes et envoutantes aurores boréales. Shetland et les Orcanes sont toujours bénis de cet extraordinaire spectacle, mais il est aussi possible d’en voir le long de la côte de l’Aberdeenshire si le temps le permet.

Guide Ecosse - plage isolée

📷: @vikttr

Visites guidées en Écosse

Si vous voulez apprendre autant que possible sur les merveilles naturelles et artificielles de l’Ecosse, une visite guidée est la solution. Avec une variété d’excursions d’Edimbourg, Glasgow et Inverness vers des destinations comme le Loch Ness, le Loch Lomond et St. Andrews ainsi que des distilleries de whisky et des tournages Outlander, vous pourrez explorer l’Ecosse pendant un an et ne jamais vous ennuyer.

Nourriture écossaise

La cuisine écossaise se base essentiellement sur l’utilisation de produits frais, saisonniers et facilement disponibles pour créer des plats simples, gourmands et copieux. Les spécialités varient selon les régions, comme les huîtres, les harengs et les truites dans les îles, le saumon au large de la côte ouest des Highlands, les steaks Aberdeen Angus dans … vous l’aurez deviné, l’Aberdeen and Angus ! Eh oui, vous l’avez compris : l’Ecosse regorge de spécialités gastronomiques qui vous émoustilleront les papilles.

Le haggis est une combinaison de foie de poumon et de cœur de mouton émincé, sautée dans du suif de mouton avec de l’oignon, des épices. Une fois la préparation terminée, on en farcit l’intérieur d’un boyau de mouton synthétique et recuit sur le feu. Ok ça n’a pas l’air trop appétissant comme ça mais c’est un plat incroyablement riche et étonnamment délicieux. Vous le trouverez déjà prêt dans la plupart des supermarchés et sur certains menus de restaurants, sous forme traditionnelle complètement revisitée (des haggis pakoras, aux haggis burgers, Le haggis est partout !). Traditionnellement consommé lors des festivités de Burn’s Night, il est normalement servi accompagné de neeps et de tatties (de purée de pommes de terre et des navets mixés avec du beurre et de la ciboulette) et ensuite cérémonieusement à qui ont fait la sérénade avec un poème Robert Burns appelé « Address to a haggis » avant d’être dégusté.

Le full Scottish Breakfast (ou « petit déjeuner écossais ») est également un plat à ne pas manquer. C’est à peu de chose près la même chose qu’un « full english », mais avec l’ajout de boudin noir, tatties scones (scones de pomme de terre grillés) et quelques fois de haggis. Ce genre de petit-déjeuner est servi dans la plupart des cafés à travers le pays. Si vous êtes végétarien ou si une telle quantité de nourriture frite vous fait un peu peur dès le matin, vous pouvez toujours essayer le porridge écossais traditionnel qui est généralement non sucré, mais servie avec du beurre, du sucre et des fruits secs.

Pour ceux qui ont un penchant pour les sucreries, il y a aussi de quoi vous faire plaisir. Le cranachan est un dessert traditionnel écossais à base de crème fouettée, d’avoine imbibée de whisky, de framboises et de miel. Ce fut pendant très longtemps un dessert d’été ou que l’on mangeait après la récolte, mais il est trouvable aujourd’hui dans de nombreux restaurants tout au long de l’année et surtout sur les menus pour des événements spéciaux tels que le jour de la St. Andrews et Hogmanay.

Boissons écossaises typiques

Le Whisky
Le Whisky est la boisson nationale de l’Ecosse et vous ne pouvez pas dire que vous connaissez l’Ecosse si vous n’avez pas goûté à un vrai whisky écossais. En plus de pouvoir déguster des single malts locaux dans n’importe quel bar, pub ou restaurant, vous pouvez également vous rendre dans l’une des douzaines de distilleries du pays pour profiter d’une dégustation ou assister à l’un des nombreux événements organisés tout au long de l’année.

Le Irn Bru
Le Irn Bru est adoré par les Ecossais et vous le trouverez pratiquement partout où vous allez. C’est une boisson pétillante sans alcool avec une teinte orange vif, une teneur élevée en sucre et un goût agréable mais impossible à décrire. Il a été créé en 1901 et sa recette doit être le secret le mieux gardé d’Ecosse.

La Bière
L’Ecosse produit de la bière depuis des siècles et est actuellement représentée par plus de 80 différentes lagers et micro-brasseries. De Tennent’s à Glasgow à Innis et Gunn à Edimbourg jusqu’à BrewDog à Ellon, tant de bouteilles sont sorties de ce petit pays et vous aurez l’embarras du choix dans les bars et les pubs.

Le Gin
Il y a une quantité surprenante de distilleries de gin à travers l’Ecosse et vous aurez probablement entendu parler de marques telles que le Botanist, le Edinburgh Gin, le Pickering’s et le Harris. Tout comme les distilleries de whisky, vous pouvez pour la majorité les visiter et participer à des dégustations. Et le gin est largement représenté dans les grandes villes avec des bars comme le Heads and Tails ou le One Square à Edinburgh et le Gin71 et et le beGIN à Glasgow qui vous proposeront des dizaines de variétés différentes à essayer.

Conseils de voyage pour partir en Écosse

La monnaie

Si vous venez du Royaume-Uni, vous avez de la chance car la monnaie est exactement la même. Vous remarquerez que les billets écossais sont légèrement différents des billets anglais, mais vous pouvez toujours les utiliser en Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande du Nord. C’est une bonne idée de toujours avoir de l’argent sur vous dans les régions plus éloignées ou rurales comme les îles écossaises, car beaucoup d’entreprises n’accepteront pas toujours les paiements par carte.

L’hébergement

Les auberges de jeunesse sont de loin le moyen le plus abordable de garder un toit sur votre tête durant votre aventure écossaise. Il y a des auberges dans toutes les grandes villes et dans une majorité des villes plus petites. Des petites cabanes rustiques au milieu de la campagne aux bâtiments victoriens au décor pittoresque avec vue sur les fortifications, vous trouverez sûrement ce que vous cherchez dans notre guide complet des meilleures auberges de jeunesse d’Écosse.

Les prix

Comme elle fait partie du Royaume-Uni, vous ne trouverez pas beaucoup de différence entre les prix écossais et les prix anglais. Presque tout, de l’achat d’une pinte à l’obtention d’un taxi, sera moins cher que la plupart des grandes villes françaises (en particulier Paris !) À l’exception peut-être d’Édimbourg qui peut parfois être plus chère que la moyenne en fonction de l’endroit où vous allez.

La langue

Tout le monde en Ecosse parle anglais et beaucoup parleront aussi le jargon local, le gaélique écossais. Vous le retrouverez assez souvent sur les panneaux de signalisation, en particulier sur la côte Ouest.

 

Guide Ecosse - route au milieu des montagnes

A propos de l’auteur

Jemima est un écrivain de voyage à temps plein et une exploratrice à temps partiel. Elle aime aussi le thé, les chiens et les bons livres.

 

Alors, prêts à partir ? Par ici pour plus d’inspirations sur l’Ecosse, l’ultime guide des endroits secrets en Ecosse et un recap des meilleures auberges de jeunesse en Ecosse pour organiser votre prochaine aventure. 

Share The World!
INSTAGRAM
EMAIL
Facebook
Facebook
GOOGLE
GOOGLE
/blog/guide-ecosse/?lang=fr
Youtube

À propos de l'auteur(e)

Claudia Merlo

Corsican storyteller with a London fixation. You'll find me in a bookshop, spending money I don't have, at a concert in a sweaty venue or booking a spontaneous trip after two pints at the pub. Find me on instagram @bigsmokeblackbird

Inspirez-vous

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs marqué d'un * sont obligatoires. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les applications mobiles d'Hostelworld

Réservez facilement grâce à la nouvelle application mobile Hostelworld.

Download on App Store Download on Play Store

Cherchez et réservez plus de 33 000 propriétés dans plus de 170 pays, où que vous soyez.