Ces locaux vont vous donner envie de faire un road trip dans le Nord de l’Espagne illico!

Ces locaux vont vous donner envie de faire un road trip dans le Nord de l’Espagne illico!

Envie de faire un road trip dans l’Espagne du Nord (très très bon choix) mais vous ne savez pas où, comment et quand commencer? Pas de soucis, nous avons tout prévu. Les meilleurs blogueurs et voyageurs espagnols qui viennent de ces régions d’Espagne vont vous donner les meilleurs conseil pour un road trip réussi. Soyez prêts à obtenir des astuces locales, des endroits secrets à absolument voir et quelques parcours hors des sentiers battus. Vamos!

 

1. Espagne du Nord : la Catalogne

Par Carla

Globetrotteuse, amoureuse des couchers de soleil et fan de karaoké, je m’appelle Carla Llamas et je suis journaliste et créatrice du blog « La Maleta de Carla« . Je viens de Barcelone et j’explore actuellement l’Asie du Sud-Est avec un (très) petit budget. Jusqu’ici, j’ai parcouru 5 pays en 7 mois : la Thaïlande, la Malaisie, Singapour, l’Indonésie et les Philippines.

Néanmoins, plus je voyage, plus je me rends compte que rien ne peut remplacer son chez soi. Et comme je suis sincèrement amoureuse de ma région, la Catalogne, j’ai décidé de vous parler de tout ce qu’il ne faut pas manquer : des endroits à voir absolument à ses spécialités culinaires incontournables en passant par les quelques petits plans qui valent le coup loin des pièges à touristes.

Espagne du nord - Sagrada Familia, Barcelone @CarlaSagrada Familia, Barcelone @Carla

Permettez-moi de commencer en disant que la Catalogne est une terre très diversifiée. Elle est la maison des fiers Catalans mais aussi de nombreux individus qui y ont posé leurs valises à la recherche d’une vie meilleure. C’est un lieu ouvert d’esprit et très moderne, avec des traditions originales (et peut être un peu étranges parfois), une cuisine délicieuse et une culture marquée, issue d’un riche passé historique. Elle est divisée en 4 provinces : Barcelone, Tarragone, Lleida et Gérone. Et je ne dis pas ça parce que je suis une native mais peu importe celle que vous choisirez pour passer vos prochaines vacances, elles vous laisseront toutes sans voix. Et ça je vous le promets !

Si je devais faire un choix (même s’il est vraiment difficile de ne choisir qu’un seul endroit parmi tous les villages, les grandes et petites villes, les paysages extraordinaires et les parcs naturels), je choisirais sans doute mon petit favori de toujours : Sitges.

Sitges @themisstinguetteOn entendrait presque le doux bruit des vagues… @themisstinguette

Sitges a vraiment tout pour elle, que ce soit l’architecture, la vie nocturne ou les plages. Il y a de petites maisons blanches et bleues, une digue le long la plage pour se balader à tous moments de la journée, de merveilleux restaurants avec vue sur la mer, le premier chiringuito d’Espagne et une vie nocturne très animée.

Les colorées de Sitges! @CarlaLoving this colourful vibe in Sitges! @Carla

Elle est également connue pour son côté « gay friendly » et comme l’un des meilleurs endroits pour profiter de Mardi Gras en Catalogne.

Elle est aussi un parfait exemple de l’architecture moderniste. N’oubliez pas de visiter le Palais Maricel, un petit palais exquis situé au cœur de la vieille ville. Vous serez étonné par ses couleurs vives et sa terrasse surplombant la mer Méditerranée.

 

Tapas traditonnelles @CarlaTapas time! @Carla

 

Qu’en est-il des spécialités culinaires de Catalogne ?

Même si en Catalogne, vous pourrez trouver des spécialités espagnoles, je vais plutôt vous parler des préparations et ingrédients typiquement catalans. Après cela ne vous empêche pas de vous jeter sur des tapas, des tortillas ou des paellas. Même si aucun des trois n’est d’origine catalane, ça n’empêche pas qu’ils soient tous délicieux ! Alors faîtes-vous plaisir ! ☺

Les dégustations de vins : La Catalogne est bien connue pour beaucoup de choses. Mais saviez-vous que nous avons des vins très bien côtés ? La vinification de la Catalogne remonte au temps des Phéniciens, qui ont été les premiers à cultiver les vignes dans la région. Le « cava » (vin mousseux) a été inventé à Sant Sadurní d’Anoia et la Catalogne a été la première région espagnole à utiliser des cuves de fermentation en acier inoxydable.

Esclalivada, @Carla

@Carla

La Calçotada : On pourrait dire qu’une calçotada est un plat qui ressemble à un barbecue cuit avec des oignons. Mais, en réalité, c’est bien plus que ça. C’est un rassemblement familial ou entre amis lors d’une journée ensoleillée, à profiter du climat et de la nature, sans oublier l’essentiel, passer du temps avec les gens qu’on aime. Le calçot est un type d’oignon vert pouvant mesurer de 15 à 25 cm. On les fait griller à un feu vif, enveloppés dans du papier journal. Ensuite, ils sont épluchés un à un et trempés dans une sauce romesco. La viande et les autres légumes sont généralement grillés et consommés après les calçots. Et attendez-vous à ce que tout le monde porte un bavoir ou une serviette autour du cou pour éviter que cette sauce délicieuse ne dégouline sur leurs vêtements pendant qu’ils s’en barbouillent la figure.

Crema catalana @Carla

@Carla

La crema catalana est un dessert catalan traditionnel, similaire à la crème brûlée jusque dans le gout, mais les ingrédients et le processus de cuisson sont en fait très différents. Et comme sa cousine française, elle est généralement servie avec du sucre caramélisé sur le dessus. Trop bon !

Pà amb tomàquet : (ou littéralement « pain à la tomate ») Traditionnellement, la recette est simple : du pain grillé sur lequel on frotte de la tomate, de l’huile d’olive et un peu de sel. Certains peuvent y frotter un peu d’ail avant la tomate. Le pà amb tomàquet peut être servi à tout moment et il se marie très bien avec un bon fromage ou « fuet » (comme on dit chez nous).

Escudella I carn d’olla : Oubliez les salades de tomates fraiches et les barbecues au soleil, celui-là c’est un plat d’hiver bien consistant. C’est simplement une soupe ou ragoût qui contient une « pilota » (une boulette de viande assaisonnée avec de l’ail et du persil) des légumes, des saucisses et d’autres types de viandes, selon la saison. C’est très commun de le retrouver sur les tables le jour de Noël, un peu notre dinde à nous quoi…

 

Palau Musica, Barcelone @CarlaPalau Musica, Barcelona @Carla

Palau Musica, Barcelone @CarlaPalau Maricel @Carla

Les fêtes et traditions catalanes à ne pas manquer

S’il y a quelque chose que j’aime profondément en Catalogne, ce sont nos traditions bien enracinées. Si vous voulez vraiment vous immerger dans la culture catalane, je vous conseille de vivre au moins une de ces expériences (après ça, vous serez peut-être même plus catalan que moi !) :

La Festa Major : le terme « Festa Major » désigne la fête locale de chaque ville ou village. Ce que j’aime, c’est que tout le monde participe à l’organisation et aux festivités. C’est différent pour chaque ville, mais on y trouve généralement des danses dans des costumes traditionnels, des géants et des nains qui s’animent au rythme de musiques locales, des dragons cracheurs de feu… Difficile à imaginer ? Il faut le voir pour le croire !

Les Castells : En parlant de fête, on peut trouver des castells durant les festivités locales. Vous ne voyez pas ce que ça peut être ? Laissez-moi vous expliquer : les castells sont des tours humaines (si, si !) et chaque ville a sa propre équipe de castellers. En catalan, on les appelle « colles castelleres ». Pour qu’une tour soit considérée comme achevée, un jeune enfant doit grimper au sommet de celle-ci, lever un bras et en montrer quatre doigts. On l’appelle l’« Anxaneta ». Pour la petite histoire, les castells sont sensé symboliser l’équilibre, la force et le bon sens du peuple catalan.

La Sardana ou « La Danse Catalane ». On danse les sardanes en cercle, en se tenant par la main et en bougeant les pieds au rythme de la musique. Ils sont un symbole de l’unité et de la fierté de la région catalane. Le meilleur endroit pour assister à ce genre d’évènement est aux pieds de la Cathédrale Sainte-Croix de Barcelone. A certaines occasions, les gens se rassemblent pour danser et toute la place est remplie de cercles de danseurs de sardana.

Montserrat @pauul.cBelle vue sur Montserrat @pauul.c

Montserrat @amalkovVous oseriez? @amalkov

Visiter Montserrat : Bien que ce soit l’un des endroits les plus magiques de Catalogne, il ne fait pas toujours partie de la route touristique habituelle. A mon avis, vous ne pourrez jamais être totalement préparés à ce que vous pouvez y voir. C’est une montagne sacrée à dents de scie qui abrite en son cœur un monastère bénédictin et un sanctuaire. Elle se trouve à seulement 30 km de Barcelone et est aisément accessible en voiture ou en train, ce qui vous permet donc d’y prévoir facilement une excursion d’une journée.

 

2. Espagne du Nord : la Galice

Par Alberto

Salut les routards ! Je m’appelle Alberto Menéndez. Je suis un très grand amateur de séries, une rock star (sous la douche), un amoureux des couchers du soleil et, avant tout, un grand passionné de voyages. Après avoir quitté mon emploi en 2015, je suis devenu blogueur de voyage à temps plein, un journaliste et un nomade du numérique faisant le tour du monde pour Mochileros TV. Grâce à cela, j’ai même réussi à devenir l’hôte dans une émission de télévision espagnole hebdomadaire ayant pour thème les voyages : « Fuera de Ruta » (littéralement « hors des sentiers battus »).

Galice @alberto@Alberto

Je suis originaire de Saint-Jacques-de-Compostelle en Galice, une région au nord-ouest de l’Espagne. Et, plus je voyage, plus je me rends compte à quel point la terre dans laquelle je suis née est sublime. La Galice est tout ce dont un voyageur peut rêver, mais permettez-moi de vous présenter ma belle région.

Qu’est-ce qui rend la Galice si spéciale ?

La particularité de la Galice est avant tout ses paysages très verts. Des panoramas époustouflants composés de petites montagnes, d’îles, de plages et de petites rivières qui vous remplissent d’émotions. Mystique, nostalgique, charmante et sublime, c’est une région qui vous bouleverse au premier regard. Elle est capable de conquérir le cœur du touriste plus exigeant par son histoire, ses paysages, ses habitants chaleureux ou encore sa fabuleuse gastronomie.

Plage de Galice @aworldtotravelPresque trop beau pour être vrai @aworldtotravel

La première chose que vous devez savoir est qu’en Galice, on parle espagnol mais aussi galicien, un mélange étrange entre le portugais et l’espagnol très reconnaissable par son accent chantonnant.

Tous les chemins mènent à Saint-Jacques-de-Compostelle »

On dit que « tous les chemins mènent à Saint-Jacques-de-Compostelle ». C’est une petite ville culturelle et très dynamique, où il est facile de laisser prendre dans une conversation animée avec l’un de ses habitants et son drôle d’accent. Comme le dirait un écrivain galicien : « Saint Jacques, c’est un miracle, unique en son genre ».

Saint-Jacques-de-Compostelle est une mer de pierre sans fin avec en son cœur sa magnifique vieille ville au lourd passé historique. S’y promener vous donne l’impression d’explorer le décor d’un vieux conte de fées. Bien sûr, vous ne pouvez pas manquer sa magnifique et surtout emblématique cathédrale datée du XIIIe siècle, symbole international qui a gagné sa place au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1985.

Mes endroits préférés en Galice :

Plaza de Abastos @alberto@Alberto

La plaza de Abastos : Allez au marché local dans la vieille ville. C’est dans la « Plaza de Abastos » que vous trouverez l’essence même de la Galice. Poissons, légumes, viandes, fromages, pains … tous les produits typiques (et frais) de la région sont là. Dans ce « temple des saveurs », les anciennes traditions et la qualité des produits sont restés les mêmes, et c’est avant tout un endroit social, un point de rencontre et de réunion pour les habitants et les touristes, idéal pour goûter aux vrais arômes galiciens. Vous verrez les vieilles dames typiques avec leurs grands paniers et leurs anciennes balances à poids, traitant avec les clients. Si vous voulez les meilleurs produits, on vous conseille de vous réveiller tôt !

Costa Vella Café : Un de mes endroits préférés en ville est un petit café, loin des foules de touristes. Il dépend d’un petit hôtel convivial, mais ouvert à tous. Ce petit coin de paradis est situé dans la vieille ville, au cœur d’un jardin abondant** qui vous permettra de vous couper un petit instant de la réalité pour profiter d’un moment entre amis ou simplement d’un bon livre.

 

Qu’en est-il des spécialités culinaires en Galice ?

La Galice regorge de délicieuses spécialités et de boissons typiques. Elle est renommée avant tout pour ses incroyables fruits de mer, sa viande bien tendre et bien d’autres choses :

Poulpe @alberto@Alberto

Le poulpe : le poulpe est un classique de la cuisine galicienne et la tradition veut qu’il soit préparé « a feira » (littéralement à la fête, car il était typiquement servi lors des festivals de la région). Aussi, il est impératif d’ »effrayer » l’animal en l’entrant et en sortant trois fois de la casserole d’eau bouillante, comme une sorte de sortilège. Ensuite, on y rajoute de l’huile d’olive, du sel et du paprika. Sa saveur est ensorcelante !

Pimientos de padron @alberto@Alberto

Pimientos de padron : Comme le dit l’adage, « Pimientos de Padrón, non pican e outros non » (certains d’entre eux sont épicés et pas le reste). Seuls ceux qui en ont déjà goûté peuvent comprendre. Ce petit piment vert, aussi connu sous le nom de « piment de Galice », est cultivé à Padrón (un petit village près de Saint Jacques de Compostelle) mais est consommé dans toute la Galice.

Fruits de mer @alberto@Alberto

Les fruits de mer : Toutes sortes de fruits de mer ! Homards, moules, crabes, palourdes, crevettes, couteaux … et bien d’autres encore. C’est probablement ici que vous trouverez les meilleurs fruits de mer au monde. « Comment distinguer les bons et les mauvais fruits de mer ? » me demanderez-vous. Eh bien c’est plutôt simple en fait : normalement, le bon fruit de mer est aussi le plus cher.

Queimada : Cette boisson alcoolisée était en fait à l’origine un rituel païen aux propriétés magiques. On l’obtient en flambant de l’eau de vie au clair de lune, avec du sucre, des écorces de citron (ou d’oranges) et des grains de café (certains y rajoute aussi du vin). De nos jours, il est fréquent de réciter certains mots magiques durant la préparation pour chasser les mauvais esprits. C’est un très bon digestif pour vous remettre de toutes ces spécialités galiciennes !

 

Les petits trésors de Galice :

Playas de las catedrales @alberto@Alberto

La Playa de las Catedrales : Située sur la côte nord de la Galice, la « Playa de las Catedrales » (littéralement « plage des Cathédrales ») est l’une des plages les plus célèbres et les plus belles de toute la région et même d’Espagne. Son nom vient des structures rocheuses impressionnantes sorties du sable. Lors de la marée basse, vous pouvez voir les arcs de pierre, renvoyant à la magnificence d’une cathédrale, qui vous laisseront sans voix. Ceux-ci se sont dus à l’érosion de la mer et du vent après des milliers d’années.

Les îles Cies Une vue à couper le souffle en Galice @natalisius

Islas Cies : Situé dans l’océan Atlantique en Galice, il y a un paradis naturel appelé les îles Cies. A seulement 40 minutes de Vigo en bateau, ces îles ont de belles plages de sable blanc et à l’eau turquoise avec une riche biodiversité. On se croirait aux Caraïbes !

Les chemins de Compostelle : Probablement la chose la plus célèbre de Galice et la plus ancienne route d’Europe. À la suite de la découverte des reliques de l’apôtre Jacques de Zébédée, de nombreux chrétiens et croyants du monde entier ont commencé à se rendre en pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle pour y visiter la cathédrale. Cet itinéraire est avant tout une expérience de vie, non seulement pour les croyants, mais aussi pour tous ceux qui aiment l’aventure et les rencontres. Il existe plusieurs « chemins de Compostelle » mais les plus connus restent le « Camino primitivo » (chemin du Nord dit primitif), le « Camino inglès » (chemin anglais), le « Camino francès » (chemin français) et le Camino « portugués » (chemin portuguais).

 

Vue sur la plage @alberto@Alberto

Finisterre : Durant l’Antiquité, avant la découverte de l’Amérique, on pensait que Finisterre (en latin « Finis Terrae » traduit littéralement « où la terre se termine ») marquait la fin du monde, (la terre étant supposée être plâte).

 

3. Espagne du Nord : les Asturies

Par Victor

Bonjour tout le monde ! Mon nom est Víctor Gómez et je suis un photographe professionnel et blogueur de voyage depuis 2010. Avant que j’attrape le « syndrome de l’éternel voyageur », j’ai travaillé en tant que développeur web. Maintenant, je pars en voyage environ quatre mois par an.

@Victor aux Asturies

@Victor

Aujourd’hui, ma routine inclus toujours les ordinateurs, mais d’une manière un poil différente. Maintenant, j’essayer d’inspirer les gens à se lancer dans leur voyage rêvé, à découvrir le monde et à ouvrir leur esprit à toutes les aventures et explorations possibles.

Voyager m’a permis de surmonter ma personnalité un peu excentrique, bien que des choses étranges continuent à m’arriver lors de mes voyages (je ne saurais dire si c’est du au hasard ou c’est une simple conséquence du fait que je planifie mes itinéraires le moins possible !). Je suis un grand spécialiste de la réservation de billet à la dernière minute, des mixups de dates de séjour dans les logements et des rencontres de personnages assez singuliers (que, bien sûr, je photographie après avoir discuté avec eux de leur histoire personnelle).

Qu’est-ce qui rend les Asturies si spéciales ?

Quand je ne voyage pas, vous pouvez me trouver chez moi, dans la principauté des Asturies, une petite province du nord de l’Espagne située dans la soi-disant « Espagne verte ». Nous l’appelons affectueusement Winterfell, car nous avons des paysages aussi spectaculaires que ceux du Game of Thrones et un climat beaucoup plus doux que dans le sud du pays.

Si je devais mettre en évidence les trois meilleures caractéristiques des Asturies, j’opterais pour ses paysages, sa gastronomie et, bien sûr, ses habitants. Vous êtes en Espagne, nous aimons accueillir les visiteurs à bras ouverts et leur montrer le meilleur de notre terre, même s’il vous faudra vous habituer à notre humour très ironique et parfois même sarcastique (mais toujours avec de bonnes intentions).

Playa del Silencio @ashleigh_rachelSilennnceee… 📍Playa del Silencio @ashleigh_rachel

La Playa del Silencio : Un rêve pour tous les amateurs de couchers de soleil. Il n’y a pas de sable, mais le bruit de la mer sur les galets vous transporte dans un autre monde.

La plage Gulpiyuri: Une plage sans mer (quoi?!). Donc, cette plage fascinante est le résultat du terrain karstique de l’est des Asturies. Un délice d’émerveillement créé par la nature elle-même.

La Plage de Cuevas de Mar : Une plage étonnante pour tous les voyageurs qui aiment prendre des photos, à marée basse et haute (les Asturies sont baignées par la mer Cantabrique, d’où les fortes marées), de sa grande arche rocheuse et des grottes situées sur ses falaises.

Mes endroits préférés dans les Asturies

Bufones de Prias Pas besoin de filtre @hectorgaly5

Bufones de Prias @spineoverflow📍Bufones de Prias @spineoverflow

Bufones de Pria : un endroit où les vagues déferlent sur les falaises, érodent la roche et créent des cheminées naturelles qui deviennent d’authentiques geysers dont émanent des sons incroyables à marée haute. Quand il fait beau, les évents de Pría sont très agréables à regarder, mais lors d’une tempête, ils deviennent l’une des merveilles de l’Espagne (attention, il faut impérativement se tenir à au moins 20 mètres du bord de la falaise pour que la mer, qui forme des vagues jusqu’à 10 mètres de haut, ne vous emporte pas avec elle).

Les montagnes asturiennes : Il m’est impossible de ne pas mentionner les montagnes asturiennes qui dominent entièrement le paysage. Elles sont divisées en deux zones distinctes : l’est des Asturies, avec les hauts « Picos de Europa » ; et à l’ouest, où l’on trouve des montagnes plus douces mais néanmoins impressionnantes comme dans le parc naturel de Somiedo.

 

Qu’en est-il des spécialités culinaires aux Asturies ?

Après avoir parcouru de nombreux paysages et réfléchi à de nombreuses choses que nous pouvons faire dans les Asturies, il est temps de faire une petite pause et de profiter des délices de la gastronomie asturienne.

Dans les Asturies, on mange beaucoup, et surtout on mange très bien ! Alors ne vous inquiétez pas si votre plan de voyage est rempli d’activités culturelles et/ou sportives, car on à de quoi vous remettre d‘aplomb.

Plat traditionnel d'Asturies@Victor

La Fabada : Le fameux plat traditionnel des Asturies est la Fabada, un ragoût à base de gros haricots locaux avec de la charcuterie comme du chorizo, du boudin espagnol et du bacon. Peut-être que, comme ça, ça ne semble pas très appétissant, mais on vous promet qu’essayer c’est l’adopter.

Fabada@Victor

La Viande : Nous continuons avec la viande, car c’est un autre grand trésor des Asturies. Vous pourrez y goûter le meilleur veau, bœuf, agneau ou porc asturien. Mais, chez nous, on ne le sert pas simplement grillé (trop ennuyeux). Je vous recommanderais donc d’essayer des plats traditionnels tels que les « escalopines al Cabrales » (filet de bœuf pané et frit avec un fromage bleu typique), le « cachopo », la viande grillée à la plancha, ou encore le hamburger au bœuf asturien. Les options sont infinies, il suffit de rester assez longtemps dans les Asturies pour essayer le plus de plats possibles.

Plat traditionnel aux Asturies@Victor

Les Poissons typiques : En ce qui concerne les poissons, les plus typiques sont le merlu pêché à la ligne (préparé avec diverses sauces), la rascasse (surtout le gâteau de rascasse), le saumon ou la truite. Toutes sont des espèces locales qui se combinent très bien avec de nombreuses garnitures comme le jambon, les pommes de terre ou les légumes.

Le Fromage : Si vous en redemander encore, parlons des fromages, qui sont très diversifiés aux Asturies. Au total, il existe 42 variétés différentes. Ainsi, cette petite province devient est officiellement devenu l’endroit en Europe avec plus de variété de fromages. Il en existe de toutes sortes : moelleux, secs, fumés, bleus, épicés, crémeux, à base de lait de chèvre, de vache ou de brebis … Tous aussi délicieux les uns que les autres.

Le cidre asturien est une boisson alcoolisée (environ 5%), mais c’est avant tout la manière dont on le boit qui est particulière. Pour vous servir un verre de cidre, vous ne pouvez pas le verser directement de bouteille comme si c’était de l’eau. Non. Jamais. Vous devez l’ »escanciar », c’est-à-dire le verser en étirant le bras le plus haut possible, permettant d’aérer la boisson et de provoqué un choc dans le verre à cidre (qui est plus grand que les autres).

 

 

4. Espagne du Nord : Castille-et-Leon

Par Miguel

Je m’appelle Miguel Santamarina. Je suis blogueur de voyage pour El Viaje de Sofi avec ma petite amie Mónica, la créatrice. Nous causons beaucoup de soucis à nos proches car nous n’avons ni voiture, ni CDI, ni télévision, ni de caisse de retraite… et le pire de tous : nous ne pensons qu’à voyager tout le temps !

Castille-et-León @miguel@Miguel

Ma mère s’inquiète vraiment de mon mode de vie. J’ai quitté mon bureau ennuyeux pour être un voyageur à plein temps. Elle soutient mon choix, mais elle préférerait me voir travailler dans une banque ou vendre des assurances-vie. En tout cas elle m’aime sans trop comprendre ce que je fais. Explorer le monde est mon rêve, nôtre rêve, à Monica et moi, et à notre fille, Julieta.

Qu’est-ce qui fait de Castille-et-León la meilleure région d’Espagne ?

J’habite à Burgos, un petit village charmant, entouré d’art, de vin et de merveilles naturelles. Où est Burgos ? En Castille-et-León. C’est l’une des plus grandes régions espagnoles, elle représente 20% de l’ensemble du territoire du pays. Il y a neuf provinces, dont Burgos.

Segovia @macqss📍Segovia @macqss

Patrimoine mondial : Trois villes de Castille-et-León portent ce label : Ávila, Salamanque et Ségovie avec des merveilles historiques tels que le site archéologique d’Atapuerca (Burgos), les sites d’art rupestre préhistorique à Siega Verde (Salamanque), et la cathédrale de Burgos qui fêtera en 2021 ses 800 ans !

Les sentiers de randonnée : Vous trouverez de nombreux itinéraires de randonnée dans la région. Marcheurs, les coureurs, les cyclistes, petits et grands, il y en a pour tous les goûts ! La Castille-et-León proposent plus de 30 parcs naturels, avec chacun ses règles de protection personnalisées. Des lieux magiques où faune et flore vivent en harmonie.

Culture : Ma région se concentre sur le tourisme. Il y a une grande diversité de musées, traditionnels et contemporains, des tonnes de monuments à visiter dans les neuf grandes villes et petits villages, le festival international du film de Valladolid, des événements musicaux comme le festival de Sonorama, des pièces de théâtre dans des théatres romains comme à Clunia.

Sport : C’est une bonne idée de découvrir la Castille d’un point de vue sportif. Ici, il y a beaucoup de courses de VTT (comme par exemple el Maratón Bajo Tiétar), de pistes (Riaño Trail Run), de compétitions de courses (Burgos Marathon) et de triathlons (Desafío Canal de Castilla).

Qu’en est-il des spécialités culinaires en Castille-et-Leon ?

Cette région est le paradis des gourmets. Viandes exceptionnelles, délicieux poissons de rivières, légumes et fruits merveilleux, vins extraordinaires. Mes petites recommandations :

Plat traditionnel en Castille-et-León@Miguel

La route des Tapas à Valladolid : Le meilleur endroit pour célébrer le concours national de tapas et pinchos. Au bar Los Zagales, on vous servira un « Obama dans sa Maison Blanche » : une pomme de terre déshydratée cuite vapeur, teinte avec de l’encre de seiche recouverte d’une pâte feuilletée et d’une sauce aux champignons, sans oublier leur savoureux œuf cuit à basse température. Délicieux !

Barrio húmedo de León : Si vous allez faire la route des tapas à Leon, vous devez savoir une chose importante : les tapas sont totalement gratuits. Oui, gratuits ! Meilleure excuse pour essayer la formule 1 bar + 1 verre de vin + 1 tapa gratuit puis 2, puis 3, 4 … Pourquoi s’arrêter ?

Lechazo à Aranda de Duero : Qu’est-ce qu’un lechazo ? Un agneau rôti, croustillant et juteux. Vous pouvez le manger dans presque tous les restaurants de n’importe quelle ville mais je vous recommande d’aller à Aranda de Duero (à Burgos). C’est une région viticole (Ribera del Duero). Le Vin Ribera avec le Lechazo est une combinaison qui vous emmènera au 7ème ciel.

Foire internationale du fromage à Hinojosa de Duero : Si vous aimez le fromage et que vous n’êtes pas une souris, c’est l’évènement fait pour vous. Il est célébré annuellement dans le courant de Mars. Vous pouvez déguster toutes sortes de fromages traditionnels de Castille-et-León et de toute l’Espagne.

Mes endroits préférés en Castille-et-León :

Soria, Castille-et-León

@Miguel

Ávila : Ici, vous aurez besoin d’un chargeur supplémentaire pour votre smartphone et votre appareil photo. Vous allez prendre des tonnes de photos de leurs murs et architecture incroyables.

Cañón del Río Lobos (Soria) : Il se distingue par la nature spectaculaire de ses paysages (résultat de l’érosion), et par sa faune endémique : les spectaculaires vautours fauves. Il y a 15 itinéraires de randonnée pour découvrir et explorer ce sublime parc naturel.

Peñaranda de Duero (Burgos) : Le château est une bonne excuse pour s’y arrêter mais on y trouve d’autres trésors cachés comme l’église, la place principale, les rues antiques ou le merveilleux palais.

Burgos : Il y a une bonne raison de visiter Burgos … c’est la ville où je suis né et où je vis, et je peux vous assurer que c’est juste génial. Si vous décidez d’y rester un peu, n’hésitez pas à m’appeler, je vous organiserai votre propre petite route de tapas et de vins, vous m’en direz des nouvelles !

Les locaux : Le temps froid nous a rendu un poil impoli. Nous ne parlons pas beaucoup, parfois nous parlons simplement qu’avec des gestes. Cela pourrait vous sembler étrange aux premiers abords. Nous ne dansons pas le flamenco, nous ne rions que deux fois par jour et quand nous parlons, nous parlons très fort. Enfin bref, vous allez tellement nous aimer. Je vous le promets !!

 

Mes spots secrets en Castille-et-Leon

Las Tuerces @danni_herreroUne vue impressionnante📍Las Tuerces @danni_herrero

Babia (León) : Région exceptionnelle au nord de Leon. Il y a 87 montagnes qui couvrent plus de 2.000 mètres de territoire.

Las Tuerces (Palencia) : Incroyables figures de pierre sculptées par l’érosion et le temps : des tortues géantes, des bateaux de pirates, des gros champignons …

Cascades de Burgos (Burgos) : Au printemps et en automne, il y a beaucoup de cascades d’eau dans toute la province. L’une des plus spectaculaires est El salto del Nervión, au nord, à côté du Pays Basque. 222 mètres. C’est une super expérience. L’endroit idéal pourpasser un très bon moment.

 

Quelles régions d’Espagne voulez-vous explorer ??? Si vous avez d’autres conseils sur les régions citées, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire :)👇

Vous risquez d’aimer:

Share The World!
INSTAGRAM
EMAIL
Facebook
Facebook
GOOGLE
GOOGLE
/blog/espagne-du-nord/?lang=fr
Youtube

À propos de l'auteur(e)

Dorothée Gomez

I'm Dorothée, French, German, Spanish & Polish (yess crazy family round 1). Senior Social Media & Content Executive and #HostelworldInsider at Hostelworld. I grew up in Germany before moving to France. My parents are both multicultural, so we are speaking different languages at home. I guess that's also why I'm obsessed with travel, foreign languages and other cultures. ✈ Favourite place on earth: New York City. 🏠 Favourite hostel: LemonRock Hostel, Granada, Spain. Follow my adventures on Instagram @dorotheegmz

Inspirez-vous

2 Responses to “Ces locaux vont vous donner envie de faire un road trip dans le Nord de l’Espagne illico!”

  1. La Catalogne est absolument magnifique. Je vis actuellement à Barcelone et la vie ici est exquise : le climat, les plages, les activités, le patrimoine… Que demander de mieux ? Et depuis peu j’ai découvert la Costa Brava et je suis tombée sous le charme. Qui croirait qu’un tel paradis existe au nord de l’Espagne.

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs marqué d'un * sont obligatoires. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les applications mobiles d'Hostelworld

Réservez facilement grâce à la nouvelle application mobile Hostelworld.

Download on App Store Download on Play Store

Cherchez et réservez plus de 33 000 propriétés dans plus de 170 pays, où que vous soyez.