10 villes arty pour une immersion totale… Gratuite !

10 villes arty pour une immersion totale… Gratuite !

Tu es passionné d’art et de culture ? Tu aimes t’immerger dans l’art de chaque ville que tu visites ? Tu ne manques pas un festival et tu es du genre à parcourir une ville entière pour du street art ?
Si tu aimes la musique, l’art, les galeries, les musées et les festivals et que tu notes tous les événements gratuits sur ton agenda… Voici 10 villes qui risquent de t’intéresser !

Je suis certaine que, comme moi, tu identifies « culture » à des villes comme Berlin, Londres, Madrid, Barcelone ou autres capitales européennes, regorgeants de musées et d’expos. Et bien que ces villes-là figurent effectivement dans ma liste, je vous ai trouvé d’autres villes qui sauront vous surprendre par la richesse culturelle qu’elles ont à offrir.

Lis la suite et prends note pour tes prochains voyages !

1. Berlin

Oui, c’est un classique que je ne pouvais éviter. La culture à Berlin est unique, du street art aux oeuvres d’art plus classiques, il y a de quoi satisfaire tout le monde. De l’architecture au cinéma, du street art aux nombreux musées, tu seras surpris de savoir que la plupart de ces activités sont gratuites.

L’art fait partie intégrante de la ville, comme le montrent les rues et la East Side Gallery, où chaque artiste a laissé sa touche personnelle. On commencera notre balade artistique par le quartier de Kreuzberg, puis de Tachelesche encore marqués par le passage de Haus Schwarzenberg.

Art gratuit - berlin

Pour être au courant de l’actu en matière d’art contemporain, pense à garder un œil sur les projets de Monumenta Leipzig, de la galerie Knoth, ou du projet Haus.

Si tu penches plus pour des musées, va voir la collection d’art contemporain de Daimler ou rends-toi au centre d’art Kunstraum Kreuzberg-Bethanien – ouvert 7j/7 et surtout gratuit ! Bon à savoir : le Guggenheim est lui aussi gratuit les lundis.

En matière d’architecture, rendez-vous à la coupole Foster qu’il est possible de visiter gratuitement en réservant sur le site www.bundestag.de. Pense à passer aussi par la bibliothèque Philologique de l’Université libre de Berlin, celle de Foster ou le Treptow de Axel Schultes.

Pour la musique : le mardi sera ton jour car la Philarmonique et autres orchestres de la ville donnent des représentations gratuites au Foyer, comme les concerts Lunchtime. Pense à arriver tôt pour avoir une place !

Si tu es plutôt du genre festivalier : le Carnaval des Cultures en juin, le XJazz en mai, le festival de Berlin, l’East Side Music Days ou le Rock im Grünen, sont tous gratuits. Tu peux aussi te rendre au Lollapalooza, au Feel Festival, au Berlin Atonal, ou au Greenwood, même si ces derniers sont payants. Et là je n’en cite que quelques-uns, car l’offre musicale à Berlin est quasi infinie.

Découvre les auberges de jeunesse de Berlin

 

2. Mexico City

Mexico City est l’une des plus grandes villes de la planète où la culture est non seulement abondante, mais dépasse toutes vos attentes. Il y a de quoi s’occuper quotidiennement, de quoi hésiter entre deux options… De plus, quasiment tout est gratuit, et certaines options incluent même une bière ou un shot de tequila en cadeau.

C’est l’une des villes du monde où l’on trouve le plus de musées et la plupart sont gratuits. Le dimanche, il est possible de visiter le Musée d’Art Contemporain Tamayo, le Palais des Beaux-Arts, le musée d’art Carrillo Gil, le Jumex Museum, le Munal (Musée d’Art National), le MAP (Musée de l’Art Populaire), le Musée d’Art Moderne et le centre culturel Tlateloco.

Le mardi sont ouverts gratuitement : le musée Franz Mayer, l’Olmedo Museo Dolores, le Pioppo Museum University, ou le Musée de la Femme. Le reste de la semaine, je conseille d’aller voir le MUCA Roma, le Palais de la Culture Banamex, le musée d’arts SHCP, le centre culturel Casa Talavera, ou le centre culturel d’Espagne, dans lequel sont organisés de nombreuses expos et des concerts gratuits avec des groupes venants du monde entier.

Art gratuit - Mexico

Si tu aimes l’univers de l’illustration, rends-toi à la Colonia Roma ou la Colonia Condesa, où il est possible de visiter de nombreuses galeries aux expos éphémères. Je conseille aussi vivement les galeries Vertigo, Cinquanta 24MX, Lulu, Spacio Arterial ou d’autres galeries anonymes ayant toute une collection surprenante.

Si tu es amateur de musique et de festivals, pense à la semaine des Las Juventudes qui se tient en novembre, avec au programme les Pixies, d’autres concerts, événements et workshops. Réservez aussi pour le Festival International Primavera Jazz (gratuit et à ciel ouvert), mais aussi le E Viive Lation, le Corona Capital, le Nrmal, bien qu’ils soient payants.

Si tu es plutôt branché ciné, tu aimeras sans doute le festival du film d’horreur Macabro International qui se tient à la fin du mois d’août. Je conseille aussi le FICUNAM (Festival International du Cinéma de l’Université Autonome du Mexique), le Festival International de films SF, et le Terror e Science Fiction Feratum.

Et la liste des possibilités ne s’arrête pas là : si tu aimes la danse et le théâtre, la liste des festivals continue, mais je devrais pour cela écrire 8 articles différents pour les présenter tous. Peu importe tes goûts, cette ville aura de quoi te satisfaire.

Ne pas oublier les événements El Fanzine, une publication qui organise des marathons ciné, des fêtes et bien plus encore. Tu peux aussi checker les événements en cours sur Time Out. Mexico City est en perpétuelle ébullition. Et ne perds pas l’occasion d’aller à la Cinémathèque, qui bien que payante, vaut vraiment le déplacement.

Découvre les auberges de Mexico City

 

3. Barcelone

Barcelone est non seulement une ville au climat ensoleillé, mais aussi la ville la plus cosmopolite d’Espagne qui offre une multitude d’activités culturelles. Il n’y a certes pas autant de musées qu’à Madrid, mais tu pourras toujours te rendre au MACBA – le Musée d’Art Contemporain de Barcelone – le samedi de 16:00 à 20:00. Le dimanche après-midi, tu peux toujours visiter le Centre Culturel Contemporain de Barcelone ainsi que l’El Raval. Le Musée Picasso ouvre ses portes gratuitement le jeudi après-midi et le premier dimanche de chaque mois ; mais il y a un tas d’autres musées à visiter gratuitement ce dimanche-là.

Si tu es partant pour des expos alternatives, rends-toi au Pati Llimona, au Palau Robert, au Centre de l’Image du Palais Virreina, ou le Centre des Arts Santa Monica, le tout gratuitement. La galerie Imaginart, le Bacanal Café et la galerie photographique Ilmondo sont des options à envisager.

art gratuit - Barcelone

Bed & Bike Hostel Barcelona | @snydermonkey

A savoir aussi que Barcelone est connue pour ses festivals, même si tu devras dans tous les cas dépenser un peu pour voir tes groupes préférés sur scène. Le Primavera Sound est le plus connu, mais n’est pas le seul à en valoir le coup ; Sònar est un incontournable, tout comme le Festival Jardins de Pedralbes, le Festival Vida, le BBF ou le Tomorrowland sont quelques festivals à faire parmi tous ceux que propose Barcelone.

Découvre les auberges de jeunesse de Barcelone

 

4. Buenos Aires

Avec des musées comme le National Museum of Fine Arts – où tu pourras admirer gratuitement des œuvres de Pollock, Kandinsky, Klee, Goya ou Picasso ; le Musée della Casa Rosada ou le MAMBA (Musée de l’Art Moderne) et ses centres culturels comme la Fondation Proa, le CGK, le centre Recoleta et le Faena Arts Center, voici l’un de mes lieux culturels préférés.

Buenos Aires regorge d’art urbain, comme le Konex, un centre où chaque lundi, tu peux admirer la Bomba del Tiempo, un spectacle musical de percussions qui rend les lundis un peu plus gais.

Art gratuit - Buenos Aires

Si tu veux profiter du cinéma à un prix imbattable, pense à La Lugones et El Cultural San Martìn. Pour le dimanche, cours à la Fiera MAtadera, haut lieu de musique, de danse, et de nourriture.

Et en matière de festivals, Buenos Aires en a pour tous les goûts : musicaux, cinématographiques, théâtraux, artistiques, de danse… Parmi eux, le Tango Festival and World, BACIFI, un festival de ciné indépendant, le Festival de la ville émergente, la FIBA, où l’on retrouve ce qui se fait de mieux en matière de théâtre, l’International Jazz Festival ou l’ArteBA, foire artistique la plus importante de Bueno Aires.

Art gratuit - Buenos Aires

Découvre les auberges de jeunesse de Buenos Aires

 

5. Florence

Retour sur le Vieux Continent, au berceau de la Renaissance, au cœur de l’Italie. Mais attention, Florence a bien plus à offrir que de l’architecture et de grands chefs d’œuvres.

Il y a en effet d’autres choses à voir que la Galerie des Uffizi et de l’Accademia, tu peux aussi te rendre à la Galerie d’Art Moderne ou le Centre Culturel Contemporain. Autre option, le MNAF – Musée National Alinari de la Photographie), la Strozzina, le Musée Marini de la Marine e, si tu peux prendre un train, le Musée Pecci d’art contemporain à Prato (à 20 min environ de Florence).

Art gratuit- Florence

Street art de Florence | @artsmutt

Mais il n’y a pas que des musées et des centres culturels, Florence est aussi la scène du festival international de l’art contemporain – la Fabrica Europa – qui mélange arts visuels, danse, théâtre et musique. Autre option intéressante : l’Art Film festival, qui mélange cinéma et art contemporain, et aussi, les nombreuses galeries d’art.

Puis, bien sûr, la célèbre Biennale de Florence qui, depuis 1997, est devenue une des plus grandes vitrines de l’art contemporain à l’échelle internationale.

Découvre les auberges de jeunesse de Florence

 

6. Porto

En général, quand on pense culture au Portugal, on pense Lisbonne, et on oublie bien vite le potentiel de sa voisine, Porto.

Il est possible de visiter gratuitement le Musée de la Faculté des Beaux-Arts tous les jours de la semaine. Le Centre Photographique portugais est aussi un musée gratuit, tout comme le Palàcio das Artes, connu sous le nom de Talent factory, qui abrite des expos et des laboratoires créatifs. Le dimanche et les jours de fête, jusqu’à 14h, tu pourras visiter gratuitement le musée Soares dos Reis. Quant à la Fondation Serralves, cette dernière est ouverte le dimanche matin et propose des expos d’art contemporain.

Si tu es partant pour une balade dans Porto, je conseille de commencer par Cedofeita, l’une des plus artistiques de Porto ; surtout Miguel Lombarda, la rue qui abrite une majeure partie des galeries d’Europe. La plus connue est la galerie Ò ! Galleria, qui héberge les œuvres les plus connues du paysage portugais, incluant aussi Arthobler, Presença, Serpente, Artes Solar Santo Antònio, Quadrado Azul et Trindade, pour n’en citer que quelques-uns.

Art gratuit - Porto

@samichheng

L’art court aussi les rues. Les fresques murales se mêlent aux galeries, et, pour plus de galeries, rendez-vous à Baixa : il suffit de se balader à Rua do Rosàrio ou Rua de Beyner !

Porto n’est pas non plus en manque de fêtes. Le NOS Primavera Sound est le plus connu, mais l’EDP Nova Era Beach Party, ou l’RPMM, proposent tous deux de la bonne musique électro. Pour un autre style, se pencher sur le MEO Marés Vivas. Il y a aussi d’autres concerts de temps à autres au Teatro Sà Da Bandeira, le Hard Club, le Coliseu, le Casinò Espinho ou la Csa de Mùsica – tous payants.

Découvre les auberges de jeunesse de Porto

 

7. San Francisco

Passons maintenant à une ville plus avant-gardiste. Si tu aimes les œuvres plus underground et les plans plus « secrets », San Francisco est la ville faite pour toi. Pour faire connaissance avec la ville, je conseille de commencer par une balade dans le Mission District jusqu’aux musées de rues – surtout sur Clarion Alley Street – remplie de musique de rue et de friperies.

Art de rue - San Francisco

San francisco - Art de rue

Un autre de mes quartiers préférés niveau street-art et magasins colorés est sans doute le Haight Ashbury, et naturellement, le quartier Castro.
Si tu es passionné de musées, le SFMOMA (Musée d’Art Modernes de San Francisco) est l’un des incontournables. Le Musée du Cartoon est aussi un endroit qui saura te satisfaire !

Et en matière de festivals, les options ne manquent pas : au mois de septembre, il y a le Blues Festival, le Festival Opera, le Fringe Festival, avec plus de 35 groupes, le Festival du Cinéma Verde et le Street Fair Folsom. En octobre, il y a le Bluegrass, par exemple, gratuit et en plein air. Tu pourras aussi apprécier le Castro Street Fair, le Dance Film Festival ou le Festival International des Court-métrages.

En juin, la semaine de la Gay Pride inonde les rues de San Francisco, surtout dans le quartier Castro, et en février, tu découvriras la SF Indie Fest et le Noise Pop Festivalò. San Francisco satisfera toutes tes attentes : jazz, blues, hip-hop, théâtre, danse, films…

Découvre les auberges de jeunesse de San Francisco

 

8. Valparaíso

Sans aucun doute l’une des villes les plus colorées du monde et du Chili où le street art envahit les rues ! Et tout y est gratuit : art, festivals, workshops, événements… L’un des festivals les plus connus (et gratuit) est le Festival des Arts de Valparaiso, qui se tient en janvier, dans plus de 25 lieux de la ville, avec de nombreux événements comme de la musique, de la danse, des arts en tous genres, mais aussi une nuit des musées, le tout gratuit.

Mais si tu ne pars pas en janvier, ne t’en fais pas ! L’art est présent dans la ville toute l’année : tu pourras toujours visiter la galerie Casa Plan avec ses laboratoires et ses espaces souterrains. Le centre culturel IPA est un autre espace artistique, tout comme Feel Valpo, une plateforme qui organise des événements, des workshops et des rencontres dans toutes les disciplines artistiques.

Art de rue - Valparaiso

Street art de Valparaíso@oppositesidesoftheworld

Il y a aussi le Musée des Beaux-Arts, le Musée du Poète Pablo Neruda, et le street art qui fait de la ville un musée à ciel ouvert. Les quartiers de Puerto, Cerro Laraìn, Cerro Alegre, Cerro Càrcel, Van Buren, Cerro Bellavista, Cerro Polanco, ou Cerro Concepciòn sont des lieux où tu pourras admirer des peintures de Roa, Charquipunk, Tombo, Los Plus, Los Keos, Caos, Pegk, Blek le Rat. Il suffit de te balader !

Découvre les auberges de jeunesse de Valparaiso

 

9. Helsinki

Bien que les rues d’Helsinki soient recouvertes de neige en hiver, la ville n’a rien à envier aux autres de cette liste en matière d’offre culturelle une fois la chaleur de l’été revenue. En effet, quand les  températures remontent, les rues et les parcs se remplissent de musique, de festivals et de formes artistiques variées.

Parmi les musées les plus importants de la ville, on notera le Kiasma Art Museum, mais aussi beaucoup d’art contemporain, une architecture splendide et les après-midi gratuits des premiers vendredis du mois. L’ateneum est payant, mais c’est un incontournable ! Tout comme l’Amos Anderson Art Museum, l’HAM (Helsinki Art Museum), le Musée National de la Photographie, l’EMMA (Musée Espoo d’Art Moderne) et le Musée d’Art Sinebrychoff.

Art de rue- Helsinki

Il y a tout un tas de galeries à visiter. La plupart se trouvent en centre-ville, à Kallio, l’un des quartiers à la mode, ou à Kaapeli, où de nombreux artistes ont leurs laboratoires. Parmi ces derniers, la galerie Kluuvin, la galerie Sinne, la galerie Anhava, la galerie Forsblom, la galerie Helsinki Contemporary, la galerie photo Hippolyte et l’espace Sorbus.

On trouve aussi plusieurs espaces autogérés, comme le SIC Space, Galleria Huuto, Valokuvagalleria Hippolyte, la galerie Muu sur l’art digital et vidéo ou la galerie Forum Box. Si tu es branché design, balade-toi dans le Design District, un quartier où tu pourras jouir du design d’avant-garde venant des 4 coins de l’Europe.

Art de rue- Helsinki

La saison des festivals arrive en été, et il y en a pour tous les goûts. Du Tuska pour les fans de métal, au Fow Festival pour les amateurs de musique Indie, en passant par le Funky Elephant au début du printemps, le Summer Sound Festival, le Kivenlahti Rock… ou encore l’Espoo, à 30 min d’Helsinki, pour les fans de rock, reggae, rap ou pop. Il y a aussi le festival d’Helsinki, le plus grand de la ville, ou le Festival des Lumières en hiver.

Les visiteurs trouveront aussi leur bonheur au Festival du Film International, surtout pour les amateurs d’Animatricks, au mois d’avril. Pour les amateurs de théâtre, je conseille le Baltic Circle Festival. Et pourquoi pas essayer le Festival de la BD, le burlesque, l’art contemporain, et une ou deux bières.

Découvre les auberges de jeunesse de Helsinki

 

10. Malaga

Art gratuit - Malaga

Voilà la dernière surprise de notre liste ! Je suis sûre que pour vous, « art » et « Malaga » riment avec Flamenco, corridas et poissons frits. Cependant, Malaga n’a pas que son beau temps à offrir, son offre culturelle est surprenante. La preuve en est que chaque dimanche après-midi, il est possible de profiter gratuitement du Centre Pompidou Malaga, du Musée Picasso ainsi que de la maison natale du peintre, du Musée Carmen Thyssen, du Musée Russo, du Musée Jorge Rando, du Musée Revello Bull, du Musée du Patrimoine Communal, et du CAC – Contemporary Art Center.

Outre la multitude de musées qu’offre la ville, tu pourras aussi participer à de nombreux festivals parmi lesquels : l’Oh See Music, le Cinnamon Party, le Jazz Gate, le Starlite Festival ou le Monda Rock. Et pour le week-end, le Beach Festival, l’Ojeando Festival, le South Moon Festival ou le Chanquete World Music – ces derniers se trouvant en banlieue proche de Malaga. Tu l’auras compris, pas tout à Malaga n’est histoire de poisson frit !

Et si tu en redemandes, n’oublie pas de faire un détour dans les rues de Malaga qui abritent de nombreux street art. La plupart des œuvres se trouvent dans le très connu SoHo, le quartier artisitique par excellence, qui commence derrière le CAC et qui  s’est retrouvé berceau du street art grâce au projet MAUS (Malaga Arte Urbano SoHo) où se mêlent graffitis, sculptures, peintures, danse, musique, théâtre et autres disciplines.

Donc, si tu n’avais que pour ambition de venir à Malaga pour te dorer la pilule au soleil, tu sais maintenant qu’il y aura toujours autre chose à faire !

Découvre les auberges de jeunesse de Malaga

 

📚 L’Auteure 📚

Andrea Bergareche est une artiste qui adore voyager. Sa dernière aventure en date : le Vietnam à moto. Dans son blog, Lápiz Nómada encourage les femmes à voyager seules et à faire preuve de créativité. Vous pouvez suivre ses prochaines aventures Facebook, InstagramTwitter et sur son blog de voyage.

 

Share The World!
INSTAGRAM
EMAIL
Facebook
Facebook
GOOGLE
GOOGLE
/blog/art-gratuit/?lang=fr
Youtube

À propos de l'auteur(e)

Dorothée Gomez

I'm Dorothée, French, German, Spanish & Polish (yess crazy family round 1). Senior Social Media & Content Executive and #HostelworldInsider at Hostelworld. I grew up in Germany before moving to France. My parents are both multicultural, so we are speaking different languages at home. I guess that's also why I'm obsessed with travel, foreign languages and other cultures. ✈ Favourite place on earth: New York City. 🏠 Favourite hostel: LemonRock Hostel, Granada, Spain. Follow my adventures on Instagram @dorotheegmz

Inspirez-vous

One Response to “10 villes arty pour une immersion totale… Gratuite !”

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs marqué d'un * sont obligatoires. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les applications mobiles d'Hostelworld

Réservez facilement grâce à la nouvelle application mobile Hostelworld.

Download on App Store Download on Play Store

Cherchez et réservez plus de 33 000 propriétés dans plus de 170 pays, où que vous soyez.