AfrikaBurn : vivre hors du cadre pour une semaine

AfrikaBurn : vivre hors du cadre pour une semaine

Et si nous apprenions à vivre hors cadre ? Nous, toujours plongés dans nos smartphones et portraits selfie. Apprenons à vivre dans ce que nous n’avons pas photographié, fixé, figé dans un monde virtuel. Apprenons à élargir le cadre pour saisir l’imperceptible, prenons du champ. La réalité s’appauvrit à force d’être réduite à nos écrans. Éteignons tout. Préservons la communion, l’écoute, l’observation. Je vous invite à ce voyage !

Les lieux de l’imaginaire entre rêve et réalité existent et ils sont nombreux. Je souhaite vous parler des déclinaisons du plus grand événement  au monde qui permet de se redécouvrir autrement, le Burning Man. C’est l’événement qui en rassemble mille autres. Un monde utopique et éphémère où la créativité et le partage sont les maîtres du jeu, les maîtres du temps. Burning Man est avant tout un événement participatif, fondé sur l’implication et l’engagement total de ses participants, tous co-créateurs. La force et la volonté de ses explor’acteurs ont permis, depuis une quinzaine d’années, de développer de nouveaux ‘Burns’ officiels. Des associations par pays se sont créées pour réaliser un nouveau rêve : avoir son propre Burn. Ils sont peut-être moins populaires, mais respectent les mêmes valeurs et surtout ne nécessitent pas autant d’investissement financier. Cela va certainement faire plaisir à un grand nombre d’entre vous si vous souhaitez vivre l’expérience  du lâcher-prise, hors de votre zone de confort !

Les associations régionales sont présentes au quatre coins du monde ! En France et depuis 3 ans, les French Burners ont mis en place la Crème Brûlée, ça cartonne ! Plus de 350 personnes, de beaux projets artistiques… On est super fiers  🙂
Je vous propose aussi un tour des spots Burners à retenir : Afrikaburn en Afrique du Sud, Seed Burn en Australie, Kiwiburn en Nouvelle Zélande, MidBurn en Israël, Borderland au Danemark, Fuego Astral en Argentine, Nowhere en Espagne et tellement d’autres…

 

cecile ravaux afrikaburn desert

AfrikaBurn : mon Amour

Les avantages d’un Régional Burn comme celui-ci sont nombreux. Pour les timides, l’événement est beaucoup plus cosy, familial et dans la simplicité.
L’AfrikaBurn est mon coup de coeur. Je garde des souvenirs impérissables et le coeur marqué par autant de partage et d’énergie invraisemblables, de sourires à n’en plus finir, de rencontres magiques.

On se croise et recroise plusieurs fois dans la semaine, la magie est différente. Les art-cars naviguent à travers la Playa et ses structures artistiques sont épatantes. On chevauche un escargot, on embarque sur un tapis-volant ou une voiture Lego, on danse devant une Game Boy géante ou un train à tête de dragon ! Bref, on se laisse complètement surprendre par une tornade de folie, de bienveillance et de créativité. Et contrairement au Burning Man, le ‘FOMO’ (Fear of missing out) n’existe pas. La peur de louper quelque chose ou de ne pas pouvoir être à un endroit attendu, car on a le temps de découvrir l’environnement, les autres et de se découvrir soi-même aussi.

AfrikaBurn, qu’est-ce que c’est ?

Je dirais qu’il s’agit du Burning Man 15 ans en arrière. De plus, le budget est totalement différent. Le ticket d’entrée ne coûte que 105 € – contre 425 $ pour le Burning Man – et les billets d’avion représentent en moyenne 600 €. Aussi, il y a beaucoup moins d’afflux pour acheter son billet à la loterie. L’achat est beaucoup plus simple et rapide.
Je ne souhaite pas comparer deux événements qui n’ont pas le même vécu, le même âge. Burning Man reste l’événement planétaire à l’américaine par sa folie des grandeurs et se doit de rester tel quel.

 

Cecile ravaux, Afrika Burn - groupe avec parapluies

 

Quelques conseils pour AfrikaBurn

Mes meilleurs conseils et astuces seront surtout au niveau de la sécurité. Attention, préparez-vous pour cinq heures de route dont deux heures sur piste pour atteindre le site. Pensez à rouler prudemment et à emporter des pneus de rechange. La route est très dangereuse, les accidents et crevaisons sont nombreux.

Sur place, les camps sont très bien équipés avec de nombreuses zones d’ombre. La température est similaire à Burning Man, on touche les 40°C. Prévoyez une bonne paire de chaussures, afin d’éviter les blessures aux pieds et un masque pour vous protéger des tempêtes de sable. Une fois ces conditions bien intégrées, la magie opère. Votre esprit est libre de se laisser porter par l’expérience du lâcher-prise. Les hugs ou câlins se produisent avant même un simple ‘Bonjour’ !

 

Cecile Ravaux, AfrikaBurn - Tour eiffel

 

La beauté de cet univers exceptionnel vous fait vibrer, vous donne des frissons de bonheur, vous amène à franchir vous-même vos propres frontières. On aimerait que ça ne s’arrête jamais, que l’instant dure afin d’en profiter jusqu’à son maximum. Les rencontres se répètent, les expériences, pas un moment pour réaliser ce que nous vivons. Le temps passe, les activités se bousculent, on expérimente, on lâche prise, on réalise enfin, on craque, on pleure de bonheur, on comprend un tas de choses sur nous-même et nos émotions.

Puis on va plus loin, on joue mieux le jeu quand une activité se présente, on n’a plus peur d’avoir l’air ridicule. Le non-jugement, la culture du sourire et de la bienveillance vous guident. Bienvenue dans un univers garni d’actes altruistes dans lequel les règles que nous connaissons ont changées. Nous vivons et nous nous découvrons tels que nous sommes, nos propres limites hors du cadre social et des normes dans lesquelles nous avons évolué.

Créez votre propre histoire, nourrissez-vous de l’énergie partagée. Laissez parler vos émotions et partez en explor’action à travers le désert. Chaque rencontre est une nouvelle invitation au voyage !

Cecile Ravaux - Afrika Burn

AfrikaBurn en chiffres

  • 1 Tour Eiffel
  • 2 shower-party sur des camps appropriés. A vous de les trouver !
  • 3ème œil en éveil
  • 4 litres d’eau minimum par jour
  • 7 merveilleux levers de soleil
  • 10 câlins / hugs par heure
  • 20h de dodo sur la semaine
  • 78 nouveaux DJs découverts
  • 173 workshops testés : yoga, tango, cuisine moléculaire, couture, course de licorne
  • 1 364 gifts à offrir
  • 10 000 volts de bonnes ‘vibes’
  • 14 999 sourires échangés
  • 302 400 secondes d’amour et de bonheur intense

Cecile Ravaux - danses dans le desert Afrika Burn

 

Profitez également de ce fabuleux voyage pour découvrir l’Afrique du Sud. Cape Town est une ville incroyable à découvrir : Table Mountain, les plages de Clifton et Camp Bay, Woodstock Market, sont mes endroits préférés. La ville est idéale pour chiller, se détendre et même organiser sa première décomp’ post burn! 😉
De plus, le pouvoir d’achat est intéressant, on déjeune très bien pour pas cher.

 

AfrikaBurn - piscine

Depuis Cap Town, il est très facile de descendre découvrir Cape of God’s Hope – le Cap de Bonne Espérance, sans oublier de vous arrêter à Simon’s Town pour rendre visite aux manchots et à Fish Hoek, très réputés pour ses rencontres avec les requins blancs. Et bien évidemment si vous avez du temps, le park Kruger est un passage obligatoire !

J’espère vous avoir convaincu ! N’hésitez pas à laisser des commentaires avec vos exépriences et conseils.

Pour le reste, ca ne se raconte pas, ça se vit. Cette semaine incroyable, est encore une fois, l’une des plus belles de ma vie.
Plus d’info sur mon blog : https://cecileravaux.com/

Share The World!
INSTAGRAM
EMAIL
Facebook
Facebook
GOOGLE
GOOGLE
/blog/afrikaburn/?lang=fr
Youtube

À propos de l'auteur(e)

Dorothée Gomez

I'm Dorothée, French, German, Spanish & Polish (yess crazy family round 1). Senior Social Media & Content Executive and #HostelworldInsider at Hostelworld. I grew up in Germany before moving to France. My parents are both multicultural, so we are speaking different languages at home. I guess that's also why I'm obsessed with travel, foreign languages and other cultures. ✈ Favourite place on earth: New York City. 🏠 Favourite hostel: LemonRock Hostel, Granada, Spain. Follow my adventures on Instagram @dorotheegmz

Inspirez-vous

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs marqué d'un * sont obligatoires. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les applications mobiles d'Hostelworld

Réservez facilement grâce à la nouvelle application mobile Hostelworld.

Download on App Store Download on Play Store

Cherchez et réservez plus de 33 000 propriétés dans plus de 170 pays, où que vous soyez.